Inondée et avec une très faible fréquentation : la nouvelle ligne de Tram fait réagir…

Le rendez-vous de Pat Françon

Inondée et avec une très faible fréquentation : la nouvelle ligne de Tram fait réagir l’ancien Maire Maurice Vincent

Démocratie confisquée.
Tel est le titre d’une vidéo enregistrée par Pierrick Courbon et adressée au maire de Saint-Etienne. A deux semaines du second tour, le maire de Saint-Etienne souhaite qu’un seul débat soit organisé par les médias locaux.

Le maire ne peut ignorer que cette condition est inapplicable concrètement par les médias locaux. Dans son interpellation, Pierrick Courbon rappelle que le confinement a introduit une totale inégalité de traitement entre élus. Tandis que le candidat d’opposition était soumis au silence, le maire multipliait les plateaux télévisés pour critiquer le gouvernement et assurer sa posture nationale. Pour Pierrick Courbon, un refus de débat reviendrait à une confiscation démocratique. Et de conclure : « De quoi avez-vous donc peur ? »

Quand l’éléphant blanc prend l’eau.
L’éléphant blanc est le surnom dont l’ancien maire, Maurice Vincent, affuble la troisième ligne de tram accusée d’être « coûteuse et inutile ». Sans compter l’aberration qui consiste à changer de tram à la cité du design pour poursuivre sa route en direction de l’hôpital Nord. Pour Gaël Perdriau, il importait de marquer le mandat par une infrastructure de transports publics. Le chantier a été payé par la Métropole alors que cette ligne est purement intra-muros. Ses promoteurs savaient aussi que le tracé traversait la zone inondable de Bergson.

On a ignoré cette caractéristique pluviométrique. Depuis son ouverture au public, malgré une communication démesurée, cette ligne n’enregistre qu’une très faible fréquentation. Hier, 12 juin,ce qui devait arriver arriva. La T3 a été inondée et mise hors service en fin de journée..

Une police du déchet.

Le scandale des dépôts sauvages du BTP dans le midi rend plus urgent le fait de mieux gérer la politique des déchets. Eric Berlivet, maire de Roche-la-Molière, est vice-président de Saint-Etienne Métropole en charge des déchets. On lui doit les idées d’achat de composteurs et d’achat de poules pour éliminer nombre de déchets naturels.

Eric Berlivet s’inquiète aussi des jets de masques sur la voie publique. .
Les incivilités se multiplient. L’ élu propose la création d’une police des déchets. A Saint-Etienne, il existait une police de proximité que Gaël Perdriau a supprimé au cours de ce mandat. Le média en ligne If média publie une longue interview d’ Eric Berlivet. On y trouve de nombreuses informations pratiques.

Covid 19. Point quotidien.
Dans la Loire, la mortalité hospitalière reste stable à 244 décès. Les guérisons sont en hausse à 926.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *