Partager cet article :

Fabienne Perrin et  Georges Ziegler sont candidats du canton 14 Saint-Étienne 1.

Questions rédigées par MM. Pat Françon et Jérôme Sagnard, à retrouver également sur les sites http://lepetitfurania.emonsite.com/https:/ et /itw-media.fr

Au niveau social, quels seront vos priorités (RSA, Autonomie) pour le prochain mandat ?

Il s’agit de renforcer la sécuritédes habitants (lutte contre les violences faites aux femmes, défense de la laïcité et lutte contre la radicalisation), l’accès à la santé (les maisons de santé, bourses aux internes de médecine), en améliorant la solidarité à tous les âges de la vie (conciergerie pour un service d’aideà domicile 7j/7, un territoire 100% inclusif, un territoire Zéro chômeur). La solidarité exige la responsabilité detous et le respect des valeurs républicaines.

Avec près de 60-70% du budget consacré au social, quelles seront les autres priorités propres que vous souhaitez mettre en avant ?

La solidarité territoriale, l’aide aux équipements publics de proximité portéepar les communes est une priorité. Cette aide permet aux entreprises locales de travailler sur leur territoire. Préserver notre environnement et réussir la transition énergétique n’est pas une option. Nous accompagnons ce changement par des mesures concrètes pour faire de l’écologie une opportunité de croissance et d’emploi (aide à l’acquisition d’un vélo électrique, développement des pistes cyclables, promotion des produits bio et locaux, rénovation énergétique de nos bâtiments) et naturellement il s’agit d’accompagner des projets pour économiser l’eau.

Quelles seront vos intentions en matière éducative (projets, équipements) ?

Il conviendra d’amplifier notre action en faveur du développement des usages numériques pour faciliter la vie des collégiens. Nous devrons apporter un cadre d’enseignement propice à l’épanouissement de chacun de nos collégiens en assurant leur sécurité. Nous aurons également une attention particulière pour nos étudiants qui ont traversé une année universitaire 2020-2021 particulièrement difficile, et à qui nous devons permettre d’étudier dans des conditions optimales.

Le projet de mutualisation Loire Haute-Loire sera-t-il pérennisé voire amplifié ? Si oui sur quels thèmes ?

L’entente interdépartementale Loire/Haute-Loire permet d’être plus efficace dans certains domaines comme les services de secours et d’incendie ou encore le déneigement et l’entretien des routes. Elle s’est aussi matérialisée par la création de l’agence départementale de l’information sur le logement 42-43. Le recours à la coopération interdépartementale a pour objectif de maintenir un service public de qualité et de proximité. C’est le cas du GIPTERANA, le laboratoire Vétérinaire Départemental porté par les Départements de la Loire, de la Haute-Loire, du Cantal, du Puy-de-Dôme, du Cher et du Rhônequi intervient pour la santé publique, la sécurité sanitaire des aliments et la protection de l’environnement. Cette entente a naturellement vocation à être pérennisée lors du prochain mandat.

Avez-vous été surpris par le non versement de la prime COVID au personnel du Conseil départemental cette dernière année ?

Les agents du Département de la Loire contribuent chaque jour à la mise en œuvre d’un service public départemental efficace, ancré dans le réel, attentif à chacun, au plus près des habitants. Outre les campagnes de valorisation menées depuis deux ans, nous avons mis en place des mesures pérennes d’amélioration de la vie de nos agents. Ainsi l’année 2021 a, par exemple, été marquée par l’accès aux titres restaurant pour l’ensemble des agents avec une participation employeur de 2 € pour tous les agents.

Quelles compétences n’aimeriez-vous ne pas perdreau Conseil départemental ?

Après plusieurs transferts successifs de compétences, il nous faut désormais avancer sur l’adaptation des normes et des réglementations aux réalités du terrain. Pour nous, il s’agit d’abord de renforcer la souplesse, la subsidiarité, davantage qu’on ne l’a fait dans la loi NOTRe. Par ailleurs, le Département a montré, lors de la gestion de la crise liée à la pandémie de Covid-19, toute la pertinence d’une action publique de proximité, au service de tous les habitants.

Ne craignez-vous pas que ces élections départementales soient éclipsées par les enjeux des élections régionales ?

Les élections régionales et les élections départementales sont deux scrutins différents. Il y aura donc deux urnes avec un bulletin à glisser dans chacune d’elles. Si les enjeux sont différentsau regard des compétences de chaque collectivité, la complémentarité du couple Département/Région doit pouvoir aussi s’exprimer comme cela s’est fait par exemple récemment lorsdes soutiens à l’agriculture suite aux épisodes de sécheresse ou de gel.

27 Mai 2021

Les candidats : Fabienne Perrin, Georges Ziegler, Nicole Aubourdy, Claude Liogier.