Les Actus,  Politique,  Saint-Etienne

Gaël Perdriau peut être content : On parle de Saint-Etienne dans la presse

Gaël Perdriau peut être content ⇓

On parle de Saint-Etienne dans la presse.
Depuis jeudi, jour d’adoption du 49-3 par Elisabeth Borne, les manifestations spontanées se succèdent chaque fin d’après-midi à Roanne mais aussi à Saint-Etienne. Le 16 mars, les manifestants ont enflammé des poubelles et envoyé des pétards. Les commerçants, qui voient passer depuis deux semaines des manifestants, commencent à s’inquiéter.

Vendredi et samedi, de nouveaux cortèges ont traversé le centre-ville stéphanois. Ces rassemblements ont naturellement été commentés par la presse locale mais aussi par la plupart des médias audiovisuels nationaux.

Un peu plus tôt dans la semaine, la permanence stéphanoise du député Renaissance, Quentin Bataillon, avait été souillée. Ce week-end, alors qu’il se rendait à une réunion d’associations à Saint-Priest-en-Jarez, le parlementaire a été interpellé par des militants cégétistes.

Le dialogue s’est déroulé sans violence. Lundi aura lieu le vote des motions de censure. La députée insoumise, Andrée Taurinya votera favorablement. Le ministre Le Maire a invité les députés LR à se ressaisir. Rachida Dati appelle même le parti LR à s’allier au gouvernement.

Changement de patron au SDIS.
Depuis ce week-end, le Service départemental d’incendie et de secours de la Loire , présidé par la conseillère départementale, Marianne Darfeuille, a un nouveau directeur. La cérémonie de passation des pouvoirs s’est déroulée en présence de Georges Ziegler, président du Département, et du préfet, Alexandre Rochatte. Depuis cinq ans, Alain
Malhié dirigeait les sapeurs-pompiers ligériens. Si l’officier prend sa retraite, l’homme sera encore engagé dans le département dans le cadre de la préparation à la coupe du monde de rugby de l’an prochain.
Son successeur, Eric Meunier, était jusqu’alors inspecteur principal de la sécurité civile. Le préfet l’a installé dans ses nouvelles fonctions.

André Mounier dans les starting blocks pour 2026.
L’ancien patron du syndicat professionnel  des assureurs de  la Loire, ancien patron de la chambre de commerce et d’industrie de Saint-Etienne avait envisagé de se présenter à des municipales stéphanoises contre Gaël Perdriau.

Depuis plusieurs mois, il a adhéré au parti de l’ancien premier ministre, Edouard Philippe, Horizons.
Plus récemment, alors que Gaël Perdriau a clairement laissé entendre qu’il sera candidat à sa succession en 2026, André Mounier a dit au Progrès son intérêt pour cette échéance. Dans la foulée, André Mounier a créé l’association « Saint-Etienne Métropole tous ensemble ». Ce laboratoire d’idées et de réflexions entend travailler sur différents thèmes majeurs comme l’insécurité, la transition écologique, la santé, l’éducation, le sport, la culture, .la vie associative en vue de construire un programme. Une première réunion aura lieu au Pertuiset le 28 mars prochain.

Les Brèves de Pat. Françon depuis 2020