Gaël Perdriau contre-attaque et se présente comme une victime d’une machination

Sextape stéphanoise.
Sept semaines après la première révélations de Médiapart et dans l’attente de prochains éléments, le feuilleton se poursuit.

Après son exclusion à l’unanimité du parti LR, le maire de Saint-Etienne a déposé deux plaintes contre le parti lui-même et contre Eric Ciotti, un des candidats à la présidence. Jamais deux sans trois ! Le maire de Saint-Etienne a aussi déposé une plainte contre des colleurs d’affiches qui, à l’occasion du conseil municipal du 26 septembre, avaient apposé des affiches réclamant la démission du premier magistrat. Quatre suspects ont déjà été entendus par la police.

Depuis quelques jours, Gaël Perdriau est dans une attitude de contre-attaque visant à se présenter comme une victime d’une machination.

Les députés ligériens et le budget de l’Etat.
En plein débat budgétaire à l’assemblée nationale, le député Renaissance de Saint-Etienne, Quentin Bataillon a pris position en faveur d’une taxe sur les dividendes. Ce membre du parti présidentiel a suivi une proposition du MODEM sur le même sujet et est ainsi apparu comme un des 18 frondeurs du parti présidentiel.

Pour expliquer son vote, le jeune parlementaire a enregistré une vidéo explicative. Il approuve globalement le projet de loi de finances avec le maintien d’un bouclier fiscal et la baisse des impôts des particuliers? Dans le contexte d’une inflation galopante et tenant compte des revenus médians stéphanois, il se félicite que l’Union européenne ait adopté un principe de taxation des superprofits des géants pétroliers.

De son côté, le député LR Dino Cinieri a fait adopter à la quasi-unanimité un amendement introduisant une demi-part fiscale pour les veuves d’anciens combattants quelle que soit la date du décès de ces derniers.

Les 35 ans du SIPG.
Cette structure territoriale totalement inconnue du grand public fête ce week-end avec faste son 35è anniversaire à la Maison du Gier, siège saint-chamonais du Syndicat intercommunal du Pays du Gier. A l’heure où le Pôle métropolitain va disparaître, cet anniversaire apparaît comme incongru et futile.

C’est sa dissolution et son insertion dans Saint-Etienne Métropole qu’il aurait convenu de fêter. Depuis plusieurs années, ce syndicat est présidé par Hervé Reynaud déjà bien occupé par ses vice-présidences du Département et de la Métropole. A sa création, le SIPG comme son homologue de l’Ondaine, le SIVO, ont joué un rôle éducatif en matière d’intercommunalité.

Sous François Hollande, toutes ces petites structures auraient dû disparaître mais, en France, on trouve toujours une raison pour maintenir une structure, un siège, quelques fonctionnaires territoriaux et des élus . En 2022, personne ne sait à quoi sert le SIPG sinon pour gérer une piscine intercommunale. Cet anniversaire est surtout une occasion d’imprimer à quelques milliers d’exemplaires une brochure souvenir et d’arroser l’événement au frais du contribuable.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com