Partager cet article :

« Le bruit, la peur, les tremblements ».
C’est le titre d’un reportage émouvant publié sur le site de la radio France Inter qui raconte une immersion de 24 heures au sein du service Covid 19 du CHU de Saint-Etienne.

Le média a voulu montrer le travail des soignants dans une des villes de France les plus impactées par la crise sanitaire lors de cette deuxième vague. Le service dédié comprend aujourd’hui 20 lits au lieu de 14 en temps ordinaire.

Les malades ne sont pas seulement des personnes âgées de plus de 65 ans.
La radio nous présente les portraits d’une jeune femme de 21 ans et d’un pompier de 35 ans. On mesure le désarroi des personnels infirmiers chargés de passer les coups de fil annonçant le décès d’un proche aux familles.  Et de conclure : »les équipes sont écrasées par des responsabilités éthiques de plus en plus pesantes ». A lire sur le site internet de France Inter. https://www.franceinter.fr/le-bruit-la-peur-et-les-tremblements-24-heures-dans-le-service-rea-du-chu-saint-etienne

 

Actualités en Roannais.
C’est au Coteau, ville dont elle est maire depuis quelques mois, que Sandra Creuzet vient d’annoncer qu’elle ne sera pas candidate aux prochaines élections régionales de juin 2021. La trentenaire entend se consacrer exclusivement à  sa commune comme elle s’y était engagée lors de la campagne. Elle dit toutefois sa fierté d’avoir travaillé dans la majorité de Laurent Wauquiez.
Dans le dossier de la gestion de l’eau potable en Roannais, quatre syndicats des eaux fusionnent à partir du premier janvier 2021 pour former une seule entité dans un souci de mutualiser les compétences et les actions avec la compagnie Roannaise des eaux. Le projet était dans les tuyaux depuis une dizaine d’années.

A Saint-Germain-Laval, une convention de rappel à la loi vient d’être signée entre la municipalité et le procureur de la République.
Enfin, à Saint-Germain-Lespinasse, le torchon brûle entre les médecins de la maison de santé et la municipalité. Les praticiens jugent les loyers demandés par la mairie trop élevés et celle-ci dit ne pas vouloir augmenter les impôts des habitants . C’est l’impasse.

L’UDI 42 et les régionales.
Le parti centriste entend être présent aux élections départementales et régionales de 2021. Le patron du parti dans la Loire, Lionel Boucher, adjoint au maire, vient de préciser ses intentions. Il propose la reconduction de Emmanuel Mandon, par ailleurs nouveau président du Parc du Pilat, et sa propre candidature. Il lui faudra toutefois proposer une ou deux candidatures féminines pour respecter la parité. Il faudra aussi attendre les négociations entre le président LR, Laurent Wauquiez et le parti centriste.