Expulsion des squatteurs ordonnée pour l’ancienne poste de Solaure

Les brèves de Pat Françon 29/09/2020

Crise migratoire à Saint-Etienne.
A la demande de la ville de Saint-Etienne, le tribunal administratif de Lyon a ordonné l’expulsion des squatteurs qui occupent illégalement l’ancienne poste de Solaure. Ces migrants sans papier sont dans ce bâtiment depuis plusieurs mois avec le soutien de diverses association.

En lieu et place de cette ancienne poste, un promoteur immobilier doit construire un immeuble avec commerces et un cabinet collectif d’infirmières. Cette expulsion traîne depuis plusieurs mois.

Rassemblement contre la transphobie.
Il y a quelques jours, Doona, une jeune étudiante trans de Montpellier, qui souffrait de troubles mentaux mais aussi de moqueries s’est donnée la mort dans une résidence étudiante.

En solidarité, le syndicat SUD éducation Loire organise, ce jour 29 septembre à midi, un
rassemblement symbolique devant le siège stéphanois du CROUS, organisme public de gestion des résidences étudiantes. Afin de respecter les barrières sanitaires imposées par la préfecture, le rassemblement sera limité à neuf personnes.

Sang : des réserves à sec.
La crise sanitaire que nous connaissons a mis à mal les réserves de sang de nos hôpitaux alors que les besoins sont croissants. Pour l’ensemble de la France, be ne sont pas moins de 10 000 doses quotidiennes de sang dont nos hôpitaux devraient disposer.

Pour faire face à cette pénurie, les Rotary clubs de Loire sud et l’EFS, l’établissement français du sang de Saint-Etienne se mobilisent autour de deux collectes exceptionnelles les 30 septembre et 1 octobre.
Durant ces deux journées  les portes de l’hôtel de ville de Saint-Etienne seront ouvertes aux donneurs de sang, de 9h30 à 13h30 et
de 14h30 à 18h30.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *