Partager cet article :

Vers un nouveau monde politique ?
Le grand vainqueur de l’élection du 20 juin est malheureusement l’abstention. Si celle-ci avait été prévue par les politologues et les sondeurs, son taux très élevé, historique dans l’histoire électorale de la cinquième république, a surpris.

Les sondages se sont avérés à côté de la plaque. Laurent Wauquiez a explosé les prévisions et se trouve le mieux élu des présidents de région de toute la France. Une performance qui pourrait l’inciter à tourner le regard vers l’Elysée.

Quant au candidat du RN, Andréa Kotarac, il est passé dans les sondages de 19 à 22% . Personne n’avait prévu qu’il perdrait sa
place de deuxième au profit de la Verte Fabienne Grébert . Celui qui devait être troisième, Bruno Bonnell était crédité de 15 points au dernier sondage d’avant scrutin. Son score final inférieur à 10% lui interdit l’accès au deuxième tour. Seul le PS est dans l’étiage des sondages avec un score supérieur à 11.

Enfin la sénatrice communiste ligérienne, Cécile Cukierman, associée à la France insoumise approche les 6%.

Départementales Loire : tous au second tour
Les élections départementales sont passées relativement inaperçues derrière les régionales à tel point qu’on peut s’interroger sur l’avenir de la collectivité.

Au total, la droite est en tête dans 16 cantons, la gauche dans 4 et En marche dans 1. Le duo Arlette Bernard et Pierrick Courbon est en tête devant Eric  Berlivet et Siham Labich.
Jordan da Silva et Marie-Jo Pérez devance Michel Debout. Le député Régis Juanico et sa collègue EELV sont est avance tout comme Nadia Semache et Paul Corrieras et Jean-François Barnier et Pascale Lacour.
Le président Ziegler n’a que 33 voix d’avance sur le duo de gauche. A Andrézieux Bouthéon, les marcheurs Jean-Paul Tissot et Sylvie Champenois titillent Sylvain Dardoullier et Nicole Brunel. Eric Lardon et Sylvie Bonnet sont en tête à Saint-Just-Saint-Rambert. La majorité devrait garder le Pilat. A Rive de Gier, Séverine Reynaud et Bernard Laget sont tout juste devant le RN et à Saint-Chamond, Hervé Reynaud et Stéphanie Calaciura n’ont pas de souci à se faire avec plus de 53%. A Firminy, fin de partie pour Marc Petit qui quitte la vie politique.