Du changement à I’imprimerie Théâtre de Rive-de-Gier

Le changement d'équipe municipale et la crise sanitaire ont amené à une réorganisation totale du théâtre ripagérien installé sans une ancienne imprimerie.

Un deuxième trophée numérique pour Saint-Chamond.
La ville du Gier a déjà obtenu une récompense pour sa cinquième arobase et pour ses bancs wifi. Jeudi dernier avait lieu le premier Trophée des maires du Progrès d’après confinement. Huit trophées ont été attribués sur des thématiques allant du chauffage urbain à l’aménagement d’un centre bourg en passant par le numérique. La création d’un atelier numérique à Saint-Chamond a intéressé le jury.
Sous ce nom, le ville de Saint-Chamond a ouvert un espace spacieux à côté de sa médiathèque. Le site est très bien équipé avec quatre postes, des imprimantes et d’autres machines.

Trois agents sont à la disposition des usagers qui vont des scolaires aux seniors à des adultes en formation. La ville espère disposer rapidement d’un quatrième agent. Un programme très complet est disponible jusqu’à la fin avec de nombreux rendez-vous différents Des visites sont organisées pour visiter le centre informatique de la CAF. Il est possible de s’initier au 3 D et de travailler avec un robot. Même le directeur régional d’Orange a été séduit par cet équipement et des formations internes y seront même organisées par l’entreprise.

La savonnerie du Pilat résiste à la Covid.
Depuis un an, Samuel Desvignes a installé un atelier de fabrique de savons sur la petite commune pilatine de Maclas. La crise sanitaire, si elle a bloqué l’activité commerciale, a permis à l ‘artisan de mieux aménager son atelier-boutique. La petite entreprise produit 20 000 savons par an et 12 références. Les savons « made in Pilat » sont labellisés « nature et progrès ». Durant la Covid, le savonnier a su convaincre une cinquantaine de commerçants de devenir diffuseur de ses produits. Des savons parfumés vont bientôt enrichir la production.

L’Imprimerie Théâtre de Rive-de-Gier se réorganise.
Le changement d’équipe municipale et la crise sanitaire ont amené à une réorganisation totale du théâtre ripagérien installé sans une ancienne imprimerie. Pendant la Covid, l’ancien patron avait su maintenir de la convivialité en proposant des plats à emporter. Le changement de délégation de service public a installé Audrey Denis comme directrice.

Cette dernière a revu la communication de l’espace culturel en lançant une page Facebook et un compte Instagram ainsi qu’un nouveau site internet.. Une partie des locaux a été rénovée et la possibilité de dîner sur place est à l’étude. La plupart des spectacles vont intégrer la saison culturelle et le travail avec les centres sociaux sera approfondi . Des spectacles comiques, des pièces de théâtre et des cours de théâtre seront au programme.