Dîners du sommet : Médiapart remet le couvert

Farnay choisit l’extraction nocturne.
Plusieurs communes de la Loire ont adopté des plans de sobriété pour tenter d’enrayer une flambée de la dépense publique avec la hausse des prix des énergies fossiles. C’est le cas de Villars qui a adapté le chauffage des bâtiments publics en raison de leur destination.

Ainsi, un gymnase sera moins chauffé que les crèches de la commune. Dans la commune de Franay, la population a été consultée par sondage sur le thème de la réduction de l’éclairage nocturne. Dans la foulée, le conseil municipal a décidé une extinction des feux entre 23h30 et 5h30.

Actuellement, 60% des ampoules d’éclairage public sont des leds à moins consommation. Cet effort d’équipement sera mené à son terme au cours des prochains mois.

Villars adopte une charte de télétravail pour ses agents volontaires.
Durant le confinement, comme beaucoup d’entreprises, les collectivités locales ont dû recourir au télétravail. Une fois la pandémie passée, beaucoup ont été satisfaits de retrouver une vie sociale. Depuis le début de la crise économique née de la guerre russe en Ukraine, le télétravail est devenu une option. Plusieurs collectivités locales ont adopté des chartes établissant un équilibre entre présentiel et distanciel.

Il est évident que certains métiers comme jardiniers, cantonniers, policiers municipaux, secrétaires d’accueil, agents de cimetière ne peuvent s’exercer face à un écran. A Villars, la nouvelle charte autorise le télétravail sur une base de volontariat un jour par semaine.

⇒ Dîners du sommet. Médiapart remet le couvert.
Le célèbre média numérique qui a révélé à la France entière le scandale de la sextape stéphanoise et fait sortir de l’anonymat l’ambitieux maire de Saint-Etienne, feuilletonne actuellement sur le dossier des coûteux dîners de Laurent Wauquiez, président de région.

Un nouvel et long article vient de sortir sur le site d’information d’Edwy Plenel. L’article donne des précisions annexes comme la présence d’un serveur par invité, l’accès au château par des vans luxueux, l’emploi d’un spécialiste de la communication événementielle et d’une société d’organisation. Ces dépenses annexes ont forcément eu un impact sur le budget global de ces événements électoralistes et gastronomiques peu compatibles avec l’image d’une Région que se prétend la mieux gérée de France.

L’information tombe mal en pleine campagne interne des LR pour l’élection de leur président national. D’autant que le candidat Eric Ciotti annonce qu’il a déjà choisi Laurent Wauquiez comme candidat présidentiel pour 2027. (photo Midi libre)

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com