Partager cet article :

Deux élus ligériens à l’Elysée.
Pour la deuxième année consécutive, le chef de l’Etat a organisé à l’Elysée une exposition du « Fabriqué en France », un salon réservé aux entreprises françaises innovantes et spécialement aux PME. Deux entreprises ligériennes, SAM outillage, bien connu à Saint-Etienne et le fabricant rouchon de la Joëlette avaient été sélectionnées, ce qui justifiait la présence à Paris du député LREM stéphanois, Jean-Michel Mis, et du maire de Roche-la-Molière, Eric Berlivet. Celui-ci a pu s’entretenir avec le ministre des PME Alain Griset et brièvement avec le président de la République. La ministre Agnès Pannier-Runacher était également présente.

2 Un premier recours aux départementales dans la Loire.
Dans le canton de Roanne 1, un recours en annulation vient d’être déposé par le binôme de droite de Jade Petit et David Pérez. Ce duo de l’Union pour la Loire a été distancé de seulement 17 voix par la gauche. La droite avance comme argument un nombre relativement important de bulletins blancs ou nuls. Par ailleurs, des électeurs de la commune de Mably n’auraient pas été inscrits sur les listes électorales. Si le tribunal prend en compte ces arguments, ce serait une très mauvaise nouvelle pour la gauche qui ne détient que trois cantons. Celui de Roanne 2 ne fait pas l’objet de plainte.

3 Un conseil de développement à Saint-Etienne Métropole.
Il aura fallu une année entière pour mettre en place un nouveau conseil de développement après les élections municipales de juin 2020. Cette instance consultative regroupe 129 membres et était présidée par Claude Risac, un des dirigeants du groupe Casino, qui vient d’intégrer une autre entreprise. Son premier président était aussi un chef d’entreprise. Le nouveau président est Eric Blachon, secrétaire général de l’union départementale du syndicat Force ouvrière de la Loire, par ailleurs président de la CPAM Loire, la caisse primaire d’assurance maladie et membre du CESE, le comité économique, social et environnemental de la région AURA. Eric Blachon présidera un bureau de douze membres. Son travail consistera à défricher des dossiers à la demande des élus métropolitains mais aussi de sa propre initiative.