Partager cet article :

La Covid reste à la Une dans la Loire.
La directrice départementale de l’ARS, l’agence régionale de santé, vient de publier des statistiques peu réjouissantes sur la pandémie dans notre département. Ainsi, la Loire affiche un taux d’incidence supérieur aux moyennes nationale et régionale. Parallèlement, la hausse des hospitalisations est élevée depuis trois semaines.
Aujourd’hui, le taux d’incidence est donc de 457 pour 100 000 habitants dans la Loire contre 403 sur le plan national. Le département ne compte pas vraiment de clusters mais on comptabilise déjà 13 transferts de patients essentiellement sur Clermont-Ferrand en une dizaine de jours. Parallèlement, le taux de vaccination progresse avec 110 000 Ligériens vaccinés avec une première dose soit un taux de 14,5% des habitants.

Dans les EHPADs, le taux de couverture en première injection est de 90%. Des vaccinodromes vont ouvrir dans la salle omnisports de Saint-Etienne et au Scarabée de Riorges. Le CHU de Saint-Etienne est contraint de déprogrammer diverses opérations. Chez nos voisins alti-ligériens, le préfet est lui-même hospitalisé pour cause de Covid.

Verts. Après Gaël Perdriau, Alain Bompard s’exprime.
Alexandre Bompard, patron du groupe Carrefour,  fils d’Alain Bompard, ancien président de l’ASSE, serait selon le site poteaux-carrés.com, intéressé par la reprise de l’ASSE, club stéphanois dont le stade porte le nom du fondateur du groupe Casino. Dans un long entretien à ce support, Alain Bompard évoque cette hypothèse et rappelle que son fils Alexandre est né à Saint-Etienne où il a passé une partie de sa jeunesse et qu’il suit toujours l’actualité sportive du club.

Par ses déclarations précédentes, peu aimables pour les deux dirigeants de l’ASSE, le maire de Saint-Etienne aurait-il voulu préparer le terrain à un changement de gouvernance ?

Gaël Perdriau se pare de vert.
Depuis quelque temps, la presse nationale s’intéresse moins à la candidature élyséenne du maire de Saint-Etienne. Pour montrer  qu’il existe encore et qu’il n’oublie pas sa ville, le maire LR de Saint-Etienne a accordé un entretien au magazine de foot BUT. Les journaux, l’Equipe, France-Football, les sites Foot national et le Progrès ont repris l’article.

Le quotidien, l’Equipe, parle « d’une prise de position et d’un coup de pression ». Pour le maire stéphanois, « la situation de l’ASSE est assez inquiétante. C’est fragile. C’est doublement inquiétant puisque la situation financière est fragile, elle aussi. Et de poursuivre : »le club a besoin d’un souffle nouveau. Le duo des présidents devrait vendre dans l’intérêt du club. Et de conclure en déplorant « un manque de perspective.