Partager cet article :

Vie politique.
La presse nationale vient de rendre compte d’une verdict du tribunal administratif de Grenoble concernant les élections municipales d’Annemasse en raison d’une très forte abstention de 72% des électeurs. Ce chiffre est exactement celui du second tour des municipales stéphanoises. Ce résultat peu flatteur pour le maire de Saint-Etienne n’a pas entraîné de recours devant le tribunal administratif de Lyon.

Quant au maire de Saint-Chamond, le LR Hervé Reynaud, il lorgne déjà vers les prochaines échéances régionales, départementales et sénatoriales. Il annonce, ce même jour au Progrès, sa candidature aux départementales. Il est actuellement vice-président aux finances du conseil départemental. le nouveau président de l’association des maires de France de la Loire semble aussi très intéressé par les élections sénatoriales. Ses fonctions électives actuelles lui permettent d’envisager cette échéance avec une certaine confiance. A moins qu’il ne préfère les législatives de l’an prochain.

La préfète sur le front de la pandémie.
Avec la crise sanitaire, les préfets de chôment pas. demain, le premier ministre donnera de nouvelles mesures et un couvre feu à 18 heures pourrait être étendu à d’autres départements . En attendant, Catherine Séguin vient de prendre un arrêté préfectoral autorisant l’ouverture des commerces durant les dimanches de janvier. Cette autorisation doit se faire dans le volontariat des salariés, le respect des heures d’ouverture et des rémunérations dominicales. par ailleurs, la préfète donnera, aujourd’hui, une conférence de presse sur les conditions dans lesquels le dépistage massif organisé par l’Etat à Saint-Etienne se déroulera.

Urbanisme à Andrézieux-Bouthéon.
Le quartier d’habitat social de la Chapelle à Andrézieux-Bouthéon va faire l’objet d’une importante opération d’urbanisme. Ainsi, dans le but de désensifier le quartier et de l’aérer, quelques 65 logements vont être déconstruits. Dans le même temps, près de 600 logements font faire l’objet d’une opération d’isolation avec changement des fenêtres. Ce chantier d’envergure représente un important budget de 17 millions d’euros. Cette rénovation vise aussi à redonner de la sécurité à un quartier souvent agité.