Démission de Jean-Paul Delevoye : une sage décision pour le Député Juanico

Jean-Paul Delevoye, Haut-Commissaire à la réforme des retraites, a présenté sa démission au Président de la République qui l’a « accepté avec regret ».


C’est une sage décision, conforme à ce que nous lui avons demandé ce week-end. Oublis, omissions, irrégularités et transgression des règles constitutionnelles : ça commençait à faire beaucoup.

Dans sa nouvelle déclaration d’intérêt à la Haute Autorité de la Transparence de la vie Politique, Jean-Paul Delevoye mentionnait treize mandats au total, dont onze toujours actifs, contre seulement trois initialement déclarés, et des salaires révisés à la hausse…

Depuis 2013, la loi oblige tout ministre à indiquer à l’autorité garante de la probité des responsables publics, d’une part, sa situation patrimoniale, et d’autre part, ses responsabilités présentes et passées, si celles-ci sont susceptibles de présenter un risque de conflits d’intérêts et d’influencer sa prise de décisions futures.

Au total, s’agissant d’une obligation fondamentale pour un responsable politique, qui plus est membre du gouvernement, il n’y avait pas une, mais dix omissions de fonctions et mandats sociaux divers. Il s’agissait ni plus ni moins d’une violation de l’article 23 de la Constitution : « Les fonctions de membre du Gouvernement sont incompatibles avec l’exercice de tout mandat parlementaire, de toute fonction de représentation professionnelle à caractère national et de tout emploi public ou de toute activité professionnelle. »

A cela, s’ajoutait des déclarations mensongères dans les montants de rémunération déclarés, un problème de cumul des fonctions, une déclaration d’intérêt déposée hors délai.

Ces nombreuses irrégularités graves avaient discrédité la parole publique du ministre en charge du dossier des retraites, il ne pouvait plus décemment mener les discussions avec les partenaires sociaux dans un climat serein. Il n’avait plus le choix, il devait démissionner.

Régis JUANICO

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *