Demain se décide aujourd’hui ! Gaël Perdriau a refusé tout retrait

Sextape. Détournements de fonds publics.
Le progrès de ce jour nous en apprend un peu plus sur un autre volet du scandale : le détournement de fonds publics. Le quotidien régional présente le cas de l’association AGAP qui a bénéficié d’une subvention unique en sept ans. Sa subvention de 20 000 euros lui a été accordée seulement quatre mois après sa déclaration en préfecture. En ce qui concerne l’ancienne association France-Lettonie, le couple Giacomel a été entendu en garde à vue par la PJ. L’association n’a plus d’existence et M Giacomel n’est plus consul honoraire.

Légère agitation à Saint-Etienne Métropole.
Après deux paisibles conseils de majorité municipale , certains observateurs s’attendaient à un bureau des maires de la métropole plus animé. La matinée avait pourtant mal commencé pour le clan Perdriau.
Une centaine de cégétistes territoriaux avaient envahi l’hôtel de ville sans que la police municipale ne s’y oppose vraiment. Les manifestants ont ensuite manifesté dans les couloirs et fait le siège du bureau du maire.

En vain. Dans l’après-midi, le siège de la Métropole abritait la réunion des vice-présidents puis celle des maires. Arrivé seul, le président LR, interpellé  par France 3 sur un éventuel licenciement de Pierre Gauttieri a littéralement fui..
Beaucoup attendaient une posture ferme du premier vice-président.
Celui-ci a pris note de la volonté du président de rester. La présomption d’innocence a été mise en avant et même « la légitimité du président de rester à son poste ». Gaël Perdriau a refusé tout retrait.

Gérard Tardy, Cyrille Bonnefoy et une quinzaine d’élus ont quitté la salle. Les élus métropolitains n’ont pas montré plus de courage que la majorité municipale. Et ce l’avant-veille de l’inauguration de l’Arena de Saint-Chamond par le maire LR de Saint-Etienne.

Les élus Verts montent au créneau.
Leur communiqué commence par déplorer les propos ignobles de Pierre Gauttieri et la demande de mise à l’écart de ce dernier et des autres protagonistes du scandale. Les écologistes estiment que le statu-quo actuel est dangereux pour les deux collectivités. Ils sont aussi déçus par « la timidité » de la majorité municipale. Et, ils émettent des propositions :
-Une issue rapide du scandale.
-Une enquête sur les dysfonctionnements démocratiques des collectivités en cause.
-Une transparence sur l’attribution des subventions.
– Des informations sur le cabinet, ses membres, son budget, ses missions, son budget…
– La création de commissions extra-municipales.

Terminons par un peu d’humour. L’ancienne ministre Roselyne Bachelot, aujourd’hui animatrice de télévision, a déclaré le 13 septembre sur RTL à propos de l’affaire Perdriau : »LR a le trouillomètre à zéro ».

Une mosquée turque intégriste aux journées du patrimoine à Saint-Chamond.
La capitale du Gier possède deux mosquées turques. La plus ancienne est classée MILLI GORUS. Concrètement, elle est très proche du régime Erdogan. MILLI GORUS a d’ailleurs refusé de signer la charte de l’islam de France. Isabelle Surply, élue Reconquête, a dénoncé ce fait à plusieurs reprises.

Le ministre Gabriel ATTAL a parlé de MILLI GORUS « comme une association à l’encontre des valeurs d ela République, diffusant une pensée islamiste séparatiste. Selon la chaîne CNews, ce lieu de culte est considéré par la ville comme un lieu à visiter lors des journées du patrimoine..

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com