Décès de Pascal Garrido ancien maire de la Talaudière

REACTION DE CECILE CUKIERMAN:
DÉCÈS DE MONSIEUR PASCAL GARRIDO, ANCIEN MAIRE DE LA TALAUDIÈRE.

 

Je viens d’apprendre le décès de Monsieur Pascal Garrido, ancien Maire de La Talaudière.

Elu depuis 1983 et Maire en 1995, j’ai eu l’occasion de travailler avec lui, d’apprécier ses valeurs humanistes et son franc parler.
Toujours attentif, disponible et à l’écoute de ses administrés,  il avait à coeur de mener les projets de sa commune dans l’intérêt général de ses habitants.

Homme de conviction, il a pris des positions tranchées sur un certain nombre de dossiers avec toujours le sentiment que c’était dans l’intérêt de sa commune.

J’’adresse mes sincères condoléances à sa famille.

Madame Cécile CUKIERMAN
Sénatrice de la Loire

COMMUNIQUÉ
Décès de Pascal Garrido

Pascal Garrido s’est éteint hier soir ; il était hospitalisé depuis quelques jours.
Pour avoir travaillé régulièrement avec lui ces derniers mois et tout cet été dans le cadre du rôle de mandataire financier de ma campagne municipale à Saint-Etienne que je lui avais confié et qu’il avait chaleureusement accepté, je le savais souffrant et affaibli.
La brutalité de cette terrible nouvelle me bouleverse et me laisse sans mots.
Nous avions tant de choses à faire ensemble.
Soucieux de transmettre son expérience d’élu local, Pascal était de précieux conseils pour le jeune élu que je suis, avec sa vision de la construction intercommunale, sa fibre écologique et ses engagements sur le temps long qui manquent bien trop souvent aux élus actuels.
Têtu parfois, mais sincère toujours, Pascal avait acquis pour cela une confiance et un respect durables de la population de sa commune de La Talaudière qu’il n’a jamais abandonnée et pour laquelle il a tout donné, notamment dans sa lutte contre l’A45, « la bataille de sa vie », « un combat de 40 ans », confiait-il encore récemment. Il aura pu partir avec la satisfaction d’avoir remporté cette bataille.
Pascal était par ailleurs le farouche défenseur d’une « intercommunalité de projets » : il aura ainsi participé avec détermination à la construction de Saint-Etienne Métropole dont il fut Vice-Président aux côtés de Michel Thiollière, puis de Maurice Vincent.
Au sein du Parti Socialiste, sa famille politique sur laquelle il portait un regard critique mais toujours plein d’espoir, sa voix était aussi respectée qu’étaient redoutés ses coups de gueule lorsqu’il déplorait, parfois désabusé, la dépolitisation croissante de notre société.
La pêche était notre véritable passion commune. Nous nous étions promis quelques sorties ensemble, elles n’auront pas la même saveur sans toi

Pierrick COURBON
Conseiller départemental
Conseiller municipal et métropolitain de Saint-Etienne

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *