Décès de Pascal CLÉMENT : la réaction de Georges ZIEGLER, Président du Département de la Loire

« J’apprends avec une profonde tristesse le décès de Pascal Clément. Une grande figure de la politique départementale et nationale nous quitte. Je retiens son dévouement inépuisable pour son territoire, la Loire, et son attachement à la décentralisation. La diversité des fonctions exercées, et la longévité du parcours de Pascal Clément inspirent le plus grand respect. Il a marqué de son empreinte l’histoire politique ligérienne.

Je salue la mémoire d’un homme profondément attaché à sa commune de Saint-Marcel-de-Félines dont il a été maire de 1977 à 2001 puis conseiller municipal de 2001 à 2008, et très investi sur le canton de Néronde dont il a été Conseiller général de 1982 à 2008. Farouche défenseur de l’intercommunalité il présida la communauté de communes de Balbigny de 1993 à 2008.

Vice-Président de 1982 à 1994, puis Président du Département de la Loire de 1994 à 2008, Pascal Clément partageait des valeurs de ténacité, de solidarité et de travail chères à notre territoire qu’il n’a cessé de défendre et de promouvoir à la tête de notre Assemblée. Il aura notamment été à l’origine de la réalisation de l’Autoroute A89, au terme d’un long combat. Pionnier, il le sera aussi avec le déploiement du très haut débit dans l’ensemble de notre département.

La Loire était pour lui son cœur, sa patrie. Seuls le guidaient l’avenir et le développement de ce territoire qu’il aimait tant. Un territoire dont il connaissait, avec une précision déconcertante, les spécificités, le savoir-faire et le potentiel.

Au-delà de ses mandats électifs locaux, porté par sa rigueur, ses convictions et sa connaissance des hommes et du terrain, Pascal Clément aura été intensément présent sur la scène politique nationale : député de la 6ème circonscription de 1978 à 2002, ministre délégué aux Relations avec l’Assemblée Nationale de 1993 à 1995, Ministre de la justice de 2005 à 2007.

Avec sa force de caractère et sa finesse d’esprit qui l’animaient et le caractérisaient, Pascal Clément aura marqué incontestablement la Loire. Il n’aura ménagé ni son temps, ni sa peine en se consacrant sans limite à son engagement au service des autres. La République lui en fut reconnaissante en le nommant Chevalier de la Légion d’honneur.

Dans cette douloureuse épreuve, au nom du Département de la Loire et en mon nom personnel, j’adresse à sa famille et à ses proches mes pensées émues et les plus chaleureusement amicales. »

Georges ZIEGLER

Président du Département de la Loire

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *