Covid 19 : les informations sanitaires ne sont pas franchement encourageantes

Face à la Covid 19.
Hier lundi, se tenait un conseil métropolitain. On en retiendra essentiellement le long exposé dressé en préambule par la préfète de la Loire, Catherine Séguin. Les informations sanitaires révélées par la représentante de l’Etat ne sont pas franchement encourageantes avec un taux de contamination sans cesse en hausse, notamment pour les plus de 65 ans et pour les jeunes. La préfète dressera jeudi un nouvel état des lieux de l’épidémie.

Et, il est fort probable qu’elle prendra de nouvelles mesures dans la foulée. Vendredi ou samedi, on peut s’attendre à un nouvel arrêté préfectoral annonçant de nouvelles mesures d’interdiction. Lors de ce conseil, on a aussi évoqué la constitution d’un grand office HLM regroupant les offices de Saint-Chamond, Saint-Etienne, Firminy et la Chambon-Feugerolles.

Trois candidats pour le Pilat.
Le 14 octobre, le conseil syndical du parc naturel régional du Pilat, qui regroupe plusieurs dizaines d’élus, votera pour choisir un successeur à Michèle Perez, maire de Roisey. Premier vice-président actuel, conseiller régional UDI, Emmanuel Mandon apparaît comme favori.

Mais, l’ancien attaché parlementaire devra aussi compter avec le maire divers-gauche de Bourg-Argental, Stéphane Heyraud et une candidature écologiste, incarnée par Nathalie Dehan, conseillère métropolitaine au Grand Lyon. Le futur président ne siègera que quelques semaine car un nouveau scrutin interviendra après les élections régionales de mars 2021.

Les inquiétudes de Gérard Lindeperg.
Pendant une décennie, le rocardien, Gérard Lindeperg, fut le premier secrétaire du PS Loire. A ce poste, il a toujours veillé à garder une certaine distance avec les communistes et à se situer au dessus des courants très puissants alors. Député national, il avait comme attaché parlementaire Jean-Michel Mis qui siège aujourd’hui à l’assemblée nationale.

Dans une retraite qu’il partage en Saint-Etienne et l’Ardèche avec son épouse, ex députée européenne, cet homme cultivé partage ses loisirs entre les randonnées à vélo et l’écriture. Après un premier livre hommage à Michel Rocard, il vient de produire « Avec la Loire », livre dans lequel il se livre à une analyse politique sur la gauche avec un constat bien pessimiste sur l’état de la gauche.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *