Covid 19 : La Loire de plus en plus en tension, de nouvelles mesures ne sont pas exclues

Covid 19. La Loire en tension.
En dix jours, notre département a enregistré 27 morts. Les hôpitaux de Firminy, Saint-Chamond et Saint-Etienne sont au bord de la saturation.
Pour la seule journée de vendredi, l’hôpital du Gier, à Saint-Chamond, a enregistré huit nouveaux malades du virus. Selon une infirmière interrogée par le Progrès, la situation rappelle celle de Strasbourg au printemps. Un EHPAD de Saint-Just-Saint-Rambert enregistre un taux records de pensionnaires infectés.

Hier lundi, 19 octobre, devant la gravité de la situation, la préfète de la Loire a organisé , en fin de journée, une visio-conférence avec les maires de la Loire pour dresser un état des lieux. De nouvelles mesures ne sont pas exclues.

La Centrale du sport distinguée.
La Centrale du sport est une start-up stéphanoise fondée et dirigée par Mickael Bardes. Cette entreprise travaille dans le domaine du
sponsoring sportif et elle est désormais présente dans sept pays d’Europe. Elle compte parmi ses clients des marques aussi prestigieuses que Nike, Adidas et Puma. Et, elle continue à se développer sur le plan international. Récemment, lors d’une cérémonie organisée à Paris, l’entreprise a reçu des mains du député Régis Juanico  le trophée « sport et management » attribué par la MGEN, la mutuelle de l’enseignement.

Fusion des universités. La date fatidique approche.
C’est dans trois jours maintenant que le conseil d’administration de l’université Jean Monnet doit se prononcer sur le projet de statuts de la fusion des universités de Lyon et Saint-Etienne. Le dossier divise le monde économique et le monde universitaire. Sans parler des élus. Gaël Perdriau vient à nouveau d’écrire à la ministre de l’enseignement supérieur.

Il vient aussi d’adresser un courrier à tous les présidents d’université de France. Une démarche jugée inutile par de nombreux enseignants . Tout récemment, c’est la prestigieuse ENS, école normale supérieure de Lyon, qui a organisé une consultation auprès de 1500 personnes, employés, enseignants et étudiants. Un non massif l’a emporté. A Saint-Etienne, le collectif des opposants vient de présenter un plan B de coopération avec Lyon.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *