Covid 19 : Dans la Loire, encore une journée noire avec onze décès

Covid 19. La Loire toujours ciblée.
Ce mardi 3 novembre n’a pas seulement été celui des élections américaines. Dans la Loire, la journée a été bien noire avec onze décès causés par la Covid 19. 26 hospitalisations supplémentaires ont été enregistrées portant à 833 le nombre de patients alités. Et 90 d’entre eux sont en réanimation.

Pour faire face à cet afflux, les hôpitaux ligériens ont interrompu les formations des personnels soignants pour récupérer ces effectifs. Le reconfinement se traduit aussi à Saint-Etienne par des actes de délinquance et une croissance des violences faites aux femmes.

Marketing territorial.
La ville de Saint-Chamond mène actuellement une campagne de communication dans les rues de Lyon, sur les flancs de bus et sous forme d’affiches 4X4. Cette campagne d’un coût de 30 000 euros vise à attirer des Lyonnais dans la deuxième ville du département de la Loire.

Dans cette ville, l’immobilier est plus cher qu’à Saint-Etienne mais abordable pour un portefeuille lyonnais. La ville mène une campagne de déconstruction de logements insalubres en vue de végétaliser le centre ville et de créer des parkings. La municipalité
incite au ravalement des immeubles anciens du centre ville. De son côté, la Métropole recrute actuellement un chargé de marketing territoriale. La précédente titulaire du poste n’était resté que quelques mois.

Sur les écrans.
Hier, le secrétaire d’Etat, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV. La question de l’attitude des maires face au déconfinement a été posé par le journaliste. Le ministre, dans sa réponse, a eu cette phrase : »le
maire de Saint-Etienne a récemment, sur votre antenne, vivement critiqué la fermeture des bars et des restaurants. Aujourd’hui, il
fait appel à l’armée pour faire face à la pandémie ». Manifestement, la Macronie n’a toujours pas digéré « le dîner de cons » de Gaël Perdriau.

De son côté, la télévision locale, TL7, recevait Josselin Durand, le patron de Steel. Celui-ci avait été accusé de propagation du virus à cause des milliers de visiteurs après son ouverture. Le patron s’est défendu en invoquant un strict respect des règles sanitaires.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *