Confinement 2 avril : les brèves de Pat

Maintien des marchés.
Dans son édition du 2 avril, le Progrès donne les résultats d’une enquête réalisée auprès de ses lecteurs à propos de la suppression des marchés de producteurs à Saint-Etienne. 62% des personnes interrogées estiment que c’est une mauvaise idée et que cela favorise les grandes surfaces.

Pour ces lecteurs, il est plus facile de respecter les règles d’hygiène sur un marché que dans un espace clos.
Les producteurs interrogés par notre confrère sont déçus. L’opposition avait demandé l’ouverture d’un débat sur des solutions alternatives. Sans réponse à ce jour. Le journal publie en revanche des réactions de lecteurs et d’élus d’autres communes ligériennes satisfaits d’avoir conservé leur marché.

Evénementiel.
Dans la crise économique qui nous attend, deux secteurs risquent d’être particulièrement impactés. Il s’agit du tourisme et de l’événementiel. Dans la Loire comme ailleurs, de nombreux salon sont annulés ou reportés comme le salon de l’immobilier de Saint-Etienne et le salon de l’habitat de Saint-Galmier.

Le groupe GL Events, qui gère désormais les grands équipements stéphanois comme le parc des expositions, le centre de congrès, la rotonde est en difficulté. Le patron vient de supprimer son dividende et tous les sites sont en sommeil. Sauf au Japon. GL Events emploie 2240 salariés.

On peut s’interroger sur la tenue de la prochaine foire économique de Saint-Etienne.

Tous chez vous !
La JCE, la jeune chambre économique de Saint-Etienne, multiplie les initiatives. Dans le contexte de la crise sanitaire que nous subissons, l’association de jeunes entrepreneurs lance une page Facebook « sérieuse et ludique ». Il s’;agit de partager des mini-vidéos de quinze secondes pour monter la volonté « d’agitatrice d’idées » de la JCE.

Vous pouvez transmettre vos contributions au mel : presidence@jci-saint-etienne.org

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *