Chicandier et son mathou : Unique en son genre

A la comète ce samedi soir pour la dernière du spectacle, Chicandier : Un jour sans faim, il était enfin l’heure pour moi de rencontrer ce stéphanois si célèbre, que l’on retrouvera d’ailleurs dans quelques semaines dans le prochain « Astérix » en poissonnier Ordralfabétix.

Laurent Regairaz grandit à Bron (Rhône) avant de finalement déménager à l’âge de six jours à Saint-Étienne, ville dans laquelle il vivra jusqu’en 2014 et qu’il décrit comme sa ville d’origine. Diplômé notaire en 2006, il a par la suite travaillé en tant que juriste en entreprise. Il se fait renvoyer de son emploi de secrétaire général en novembre 2018 à la suite d’une vidéo intitulée « ****** de banquier », l’actionnaire majoritaire étant une banque.

En décembre 2018 il publie une vidéo intitulée « Vendredi Bleu Métal » qui sera vue plusieurs millions de fois, dans laquelle il adopte « Chicandier ». Depuis la phrase « On est bleu ! On est métal ! » est devenu un de ses slogans.

 

Entre Blier, Marielle et le gras d’jambon, c’est l’aventure d’un homme fatigué… à deux doigts du break-down !

Chicandier et son mathou dans « Un jour sans faim ». Chicandier, marié, des gosses, la quarantaine, un peu trop « bon vivant »… pour pas dire obèse et alcoolique… se pose des questions sur la vie : le couple, le boulot, le sens de la vie ! Continuer à s’autodétruire mollement ou se mettre un maillot à pois comme ces connards de cyclistes ?

Il est accompagné, dans ses atermoiements, par Mathou, son ami de toujours qui va tour à tour jouer les personnages qu’il croise dans sa vie !

Le retour des enfants prodiges Jason Chicandier et de Mathou Cann à Saint-Etienne par Jerome Sagnard

Avant de donner leur dernier spectacle Un jour sans faim à la Comète de Saint-Etienne (avec en première partie l’avocat stéphanois Philippe Marchal), les deux humoristes stéphanois Mathou Cann et Jason Chicandier sont venus rencontrer la presse. Dans une ambiance très décontractée, les deux comédiens sont revenus sur leur parcours respectif.

Leurs débuts

Le plus costaud des deux, c’est Laurent Regairaz, dit Chicandier (signifiant un roublard en argot). Laurent grandit à Bron (Rhône) avant de finalement déménager à l’âge de six jours à Saint-Étienne, puis à Saint-Just Saint-Rambert. Après une première vie professionnelle bien remplie, Laurent Regairaz fut d’abord diplômé notaire en 2006, avant de travailler en tant que juriste en entreprise à Casino puis dans la région parisienne. Avec son complice Mathias Cannariato dit « Mathou Cann » le beau gosse (aussi connu pour être l’auteur de l’humoriste Chantal Ladesou), ils nous évoquent avec entrain leur envie commune de la scène à se faire marrer eux et leurs amis « où depuis tout petit, nous avons toujours voulu être humoristes ! »

Les premiers spectacles

Au fil des rencontres, en mars 2019, ils jouent au Grand Point Virgule un spectacle intitulé « Bons vivants » autour du concept des Joz. Puis, Laurent est chroniqueur pour la grille estivale de RTL Petit matin durant l’été 2019. Ensuite, il fait la première partie de Jean-Marie Bigard à deux reprises à Fréjus en août 2019 devant 5000 personnes puis au théâtre Sébastopol de Lille en septembre 2019.

En janvier 2020 il s’installe avec son complice à la Comédie de Paris pour un spectacle en duo intitulé « Un jour sans faim » (Claude Wild Production). Il devient par la suite chroniqueur sur RTL7 puis chroniqueur récurrent sur Rire et Chansons dans l’émission « Une heure avec ».

 Ils reviennent à la Comédie de Paris à partir du 15 octobre 2020 pour leur spectacle « Un jour sans faim » où ils insistent notamment sur leur amour de « l’art de vie à la française ».

Les émissions autoproduites

Par la suite Laurent s’autoproduit via sa boîte de production Daph’Prod une émission « L’addiction s’il vous plaît ?! » (avec un format 20 minutes environ diffusée sur ses réseaux et YouTube) dans laquelle il apparaît avec de nombreuses vedettes dont Bruno Solo, Fred Testot, Yvan Le Bolloc’h, Francois-Xavier Demaison, Clara Morgane, Sidney Govou, Laurent Gerra, Olivier Marchal, Joël Dupuch, Luc Alphand et Frédéric Beigbeder pour une émission culinaire où les invités se livrent et s’enivrent dans une bonne ambiance mais cette émission a dû être stopper nette car elle était en contradiction avec la loi Evin. Un procès est même en cours.

Les débuts au cinéma

Sa première apparition à l’écran se fait au sein du film « Music Hole » de Gaetan Liekens et David Mutzenmacher qui va bientôt sortir en France le 6 juillet 2022 après quatre ans d’attente grâce à Luc Besson et sa boîte de distribution. Ce film belge est une sorte de nouveau « Dikkenek » où Laurent joue un gitan nommé « Camaron ». Ce film a obtenu de nombreux prix dont celui de Groland.

En 2021, après un avoir reçu un appel de Guillaume Canet, Laurent participe au casting du film Astérix et Obélix : L’Empire du Milieu où il joue le rôle « d’Ordralfabétix » (le fameux poissonnier).

Leurs actualités respectives

Après avoir écrit ensemble déjà deux spectacles, ils ont prévu d’écrire en quatre jours un nouveau spectacle avec Olympia prod (ils doivent même faire une date à l’automne 2023 dans la célèbre salle de spectacle parisienne l’Olympia) mais en attendant ils se sont lancés dans une nouvelle série documentaire nommée « Le Banquet » sur la gastronomie française, voulant ainsi « valoriser les terroirs et les femmes et les hommes qui les composent ». La première émission a été déjà tourner dans le village de La Rochefoucauld dans une ambiance exceptionnelle autour d’un repas médiéval qui les a bluffés. Une douzaine de dates sont déjà prévues dont une sur l’ile de Ré et certainement une autre date dans la région stéphanoise.

Quant à Laurent, il va bientôt signer pour un nouveau long métrage mais silence pour l’instant tant que ce n’est pas officiel tandis que Mathias s’est engagé pour réaliser une mini série avec Frédéric Beigbeder.

 

P1190361aaaaaaaaJason Chicandier et Mathou Cann

P1190356bbbbb

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com