Partager cet article :

En cancérologie une fusion contestée.
L’institut de cancérologie de la Loire, qui porte le nom de Lucien Neuwirth, vient de fusionner avec son voisin, le CHU, plus communément appelé hôpital nord. Cette fusion doit être opérationnelle dès le 1 janvier 2022, pour les promoteurs de cette fusion, cette mutualisation des services simplifiera la vie et la prise en charge des malades.

La fusion doit offrir une meilleure lisibilité du public et doit se faire sans réduction d’effectifs. Elle devrait aussi permettre une modernisation matérielle et accélérer la radiothérapie.
Chez les soignants, il y a des voix discordantes comme celle du cancérologue, Jean-Philippe Jacquin. Quant à la ligue contre le cancer, elle sera vigilante sur le processus.

2 – Un mini parc d’attractions à Roche-la-Molière.
L’été est synonyme de vacances pour une partie de nos concitoyens mais tous ne peuvent pas partir. Cet été, les Rouchons et les habitants du secteur pourront faire découvrir à leurs enfants un parc de loisirs créé par deux frères en cours de reconversion professionnelle. Ce « tubing park » comme on l’appelle ouvre ses portes aujourd’hui 7 juillet. Il offre diverses pistes synthétiques à dévaler en toute sécurité. L’accès au parc coûte 13 euros pour deux heures d’activité.
Eric Berlivet, maire de la commune, se félicite de ce nouvel élément d’attractivité pour sa commune.

3 – Un joyau de l’agriculture en Haut Forez.
Le GAEC du Haut Forez sur la commune d’Essertines-en-Châtelneuf est un fleuron de la transformation agricole autour de sa yaourterie qui dispose d’un laboratoire bien équipé depuis 2019. Un nouvel investissement de 400 000 euros vient d’être effectué pour cet équipement qui offre une gamme de treize produits différents.

Une grande partie – 35% – est réservée à la restauration et le reste est distribué dans les épiceries et les marchés locaux. Le GAEC emploie aujourd’hui 8 salariés dont deux apprentis. La production du GAEC est labellisée bio.