Campagne de dépistage en région Auvergne Rhône-Alpes

Communiqué de presse de JULIEN BOROWCZYK Député de la Loire

Laurent Wauquiez a annoncé le déploiement avant les fêtes de Noël d’une campagne de dépistage massif du coronavirus partout au sein de la région AURA.
Je souhaite préciser que cette initiative correspond, comme pour les purificateurs d’air, à une nouvelle opération de communication et de clientélisme à grand frais, sans aucun étayage médical ou sanitaire.

En effet cette opération a été décidée sans en référer à l’ARS ni à la CPAM. De fait, tester des milliers de personnes dans un temps aussi court, aurait un coût majeur sans aucunes conséquences sanitaires bénéfiques.

En effet, quid de l’enregistrement des données de santé sur le système d’information national de dépistage du covid-19 (SIDEP) destiné à l’information des professionnels de santé sur la positivité des tests ? Quid de la prise en charge des patients positifs ? Quid du tracing des personnes positives ? …

Je tiens à signaler que Laurent Wauquiez a dans cette campagne de promotion personnelle et individuelle une fois plus, des mois de retard sur la politique de l’Etat menée par Olivier Véran, qui de son côté a organisé minutieusement, scientifiquement et raisonnablement une campagne de dépistage généralisée, gratuite et sans ordonnance pour toute la population.

Ce, depuis plus de 6 mois, via des RT-PCR réalisés à un niveau non égalé en Europe, à savoir 2,2 millions de tests par semaine. Mais à chaque fois ces tests sont enregistrés, les patients sont suivis et accompagnés lorsqu’ils sont positifs. C’est une démarche raisonnable bien loin des coups de publicité et de communication que nous propose Laurent Wauquiez, qui manifestement ne s’est absolument pas concerté avec les autorités sanitaires pour mettre en place son dispositif.

Il est regrettable de dépenser autant d’argent, sans qu’il n’y ait aucune possibilité d’entrevoir un bénéfice sanitaire et médical à l’issue de cette opération de grande ampleur, qui va mobilier énormément d’argent et beaucoup de personnels. Je regrette donc particulièrement cette initiative qui ne repose sur aucun argument scientifique.

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *