Beaucoup de questions sur le fonctionnement de la filiale commerciale de la Cité du Design

Présence postale en Loire.
Le député Renaissance de la Loire, Quentin Bataillon, a récemment rencontré le PDG de la Poste. Il lui a fait part des inquiétudes de plusieurs maires de communes du secteur à propos de la disparition de services postaux. C’est notamment le cas de la commune de Saint-Genest-Lerpt.

Dans la foulée, le parlementaire rencontrera prochainement la directrice régionale de la Poste. Globalement, l’élu souhaite le maintien d’un maillage postal dans les territoires.

Le parti Horizons poursuit son ancrage territorial.
Depuis plusieurs mois, le parti d’Edouard Philippe se structure dans la Loire. ERic Berlivet est le référent pour la Métropole de Saint-Etienne. Il vient de désigner André Mounier comme responsable sur la ville de Saint-Etienne. Assureur, André Mounier a occupé des fonctions patronales avant de devenir président de la chambre de
commerce de Saint-Etienne avant sa fusion avec Roanne et Lyon.
L’ancien chef d’entreprise a souvent manifesté des velléités politiques pour Saint-Etienne.Pour la ville de Saint-Chamond, le choix s’est porté sur le conseiller municipal délégué, Jean-Luc Bouchacourt.
Edouard Philippe souhaite un maillage de proximité dans les territoires.

⇒ La boîte à Pandore de la Cité du design.
L’esclandre est passé relativement inaperçu, le 8 décembre, lors du dernier conseil métropolitain de l’année lorsque le président de l’EPCC, établissement public de coopération culturelle, Cité du design, s’est contenté de généralités pour répondre aux élus sur le devenir de cet équipement emblématique. Il faut rappeler au président Chassaubéné, fidèle de Gaël Perdriau, que la chambre régionale des comptes avait soulevé des »légèretés de gestion » pour les années 2017, 2018 et 2019 lors de la présidence Perdriau.

Le directeur démissionnaire, Thierry Mandon, a parlé de manœuvres de diversion à l’égard de ceux qui veulent le voir endosser tout le déficit de la boutique. Dans son rapport, la CRC se pose des questions sur le fonctionnement de la filiale commerciale de la Cité. Il est temps que Marc Chassaubéné informe les élus sur la gestion réelle de l’institution qu’il préside.