Partager cet article :

Bain de foule pour Marine le Pen à Saint-Chamond.
Avertis d’une probable manifestation des antifas, les riverains du château du Jarez dans lequel Marine le Pen devait se rendre hier, ont vite été rassurés. Les protestataires se sont contentés de quelques huées à la sortie de la patronne du RN tandis que ses partisans applaudissaient.

Très précise sur son horaire, Marine le Pen a débarqué au centre ville de Saint-Chamond après un café rapide, la candidate à la présidentielle a descendu la rue piétonne de la République entourée de ses colistiers et d’une foule de badauds qui se pressaient pour des selfies.

Entourée d’Andréa Kotarac et d’Isabelle Surply, elle a rendu visite à quatre commerçants victimes de cambriolage. L’occasion de rappeler son programme sécuritaire. Au Château du Jarez, elle a rencontré ses soutiens pour une réunion de travail avant de recevoir la presse. Les forces de police présentes sur place pour cause d’épreuve cycliste n’ont pas eu à intervenir. Effet du hasard, un sondage Harris Interactive publié ce jeudi indique Marine le Pen en tête au premier tour à la présidentielle de 2022.

Quand Georges Ziegler se penche sur les études médicales.
A l’approche des échéances électorales, les candidats multiplient les prises de position sur les sujets les plus variés. Le président du conseil départemental n’échappe pas à la règle. Georges Ziegler vient d’écrire au premier ministre, Jean Castex, pour attirer l’attention du chef du gouvernement sur les conséquences de l’application d’une loi de 2019 relative à l’organisation des études universitaires médicales.

Pour l’ancien journaliste, cette réforme inquiète les étudiants en médecine et crée des distorsions entre eux.  Georges Ziegler, qui se rêve déjà au Sénat, s’appuie d’ailleurs sur un étude sénatoriale qui qualifie cette réforme « d’insuffisamment préparée et pilotée ».
Georges Ziegler demande des mesures exceptionnelles sur le nombre de places disponibles en deuxième année. Régis Juanico, député, était déjà intervenu en ce sens auprès d’Olivier Véran.

Une Marianne d’or pour Yves Nicolin.
Les Mariannes d’or sont des distinctions accordées à des élus locaux qui se sont distinguées dans divers domaines . L’agence organisatrice de ces trophées est animée par l’ancien journaliste politique Alain Trampoglieri, très connu dans les milieux politiques jusqu’au sommet de l’Etat.

Dans la Loire, Dino Cinieri, alors qu’il était maire de Firminy, avait reçu la précieuse récompense. Plus récemment, c’est Eric Berlivet à Roche-la-Molière qui avait été distingué. Yves Nicolin, le maire LR de Roanne, et son adjoint à l’environnement Pascal Lassaigne, viennent de se voir décerner une Marianne d’or de développement durable pour le développement des énergies renouvelables notamment par l’éolien et la méthanisation. La commune pratique avec succès un mix énergétique.