Partager cet article :

Au 2ème tour des élections dans la Loire, le grand vainqueur est… le parti abstentionniste avec 70% des voix au 1er tour et 68,72 % au second tour.

Départementales.
Participation 30% !
La majorité (Divers Droite) qui gouvernera le département est élue par 49 161 habitants sur 504 531 = 9,74 % des inscrits.
C’est donc cette faible minorité qui imposera sa politique.

Régionales.
Même constat
La liste d’Union pour la Droite, majoritaire, est élue avec 56,30 % soit 86 023 votes sur 504 880 inscrits = 17 % des inscrits. (résultats de la Loire).

Conformément à ses statuts, notre association Citoyennes et citoyens libres de la Loire a pour objet d’être une force de proposition et d’information en vue de développer le pouvoir citoyen pour instaurer une démocratie participative et une société plus juste, plus solidaire et plus durable.

Les derniers évènements (pandémie, élections) ne font que renforcer notre conviction qu’il est urgent de changer le mode de décision politique afin d’instaurer une vraie démocratie participative en modifiant la Constitution mais que dans l’attente d’un tel changement, à chaque élection, nous proposons aux candidats une charte de l’élu que nous avons rédigée et qui définit ces obligations : rendre compte, consulter avec la nécessité de prendre en compte les résultats et faire participer le cas échéant.

Pour démontrer comment cela pourrait se passer, nous avons organisé 2 débats publics en 2019 et une Convention Citoyenne sur l’Eau dans Saint-Etienne Métropole en 2021.

Nous constatons qu’avec ces élections, le fossé qui sépare les électeurs des élus se creuse dangereusement. Dans ce contexte, il est indispensable de mettre en place :
– Des retours plus fréquents vers les électeurs et différents de la communication favorable aux élu.e.s en place
– Une organisation avec les moyens de la collectivité, de temps d’échanges et d’expressions citoyennes sur des sujets concrets, concernant le quotidien et le futur de la collectivité.

Le 29-06-2021 – Pour l’association, les co-présidents Michèle RAGUIN-GOUVERNEUR et François CATALANO