ASSE : réaction du Maire de Saint-Etienne, l’étoile de l’ASSE continuera toujours à briller

Descente en Ligue 2, tirs directs de fumigènes visant des personnes, dégradations dans et autour du stade Geoffroy Guichard : réaction de Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne et président de Saint-Etienne Métropole

Malgré la tristesse, la colère et la frustration que peut engendrer ce soir la descente en ligue 2 de l’ASSE, à l’issue du match retour de barrage et d’une séance de penalties cruelle, je ne peux que condamner les actes dangereux avec des tirs directs de fumigènes visant du public qui ont suivi la rencontre et qui auraient pu avoir des conséquences dramatiques, ainsi que les dégradations et actes de vandalisme qui ont eu lieu au sein et autour de Geoffroy Guichard, de la métropole stéphanoise.

Le retour au calme et à l’apaisement est nécessaire.

Dans ce genre de situation, il faut, en revanche, avoir le courage de dire clairement qu’il s’agit d’une faillite collective.

Des choix sportifs hasardeux, un effectif de qualité mais dont la trop grande jeunesse, aura été préjudiciable, faute d’une expérience suffisante, aux moments décisifs de la saison. Des choix de gestion complexes à comprendre et qui ont conduit à la mise en vente du club et les nombreuses rumeurs qui en ont découlé et que l’on entend régulièrement.

Bien entendu, il ne m’appartient pas, en tant que maire de Saint-Etienne et président de Saint-Etienne Métropole, de m’immiscer dans les choix de la direction du club. En revanche, je ne peux pas ne pas rappeler que le club, avant d’appartenir à ses actionnaires, est celui de l’ensemble de la ville, de la Métropole et de ses habitants. Depuis sa naissance en 1919 et l’adoption du statut professionnel en 1933, l’ASSE a participé à l’histoire stéphanoise. Au-delà de l’épopée européenne, avec sa finale malheureuse de 1976, le club a toujours partagé le destin de la ville et de tous ceux, et nous sommes nombreux, qui l’aiment avec passion.

Le «Peuple Vert», ainsi que tous les Stéphanois, doivent savoir que la Ville de Saint-Etienne et sa Métropole restent attentives, vigilantes pour apporter leur soutien à notre équipe, dans les limites des moyens reconnus par la loi, afin de créer les conditions favorables au rebond sportif, de gestion et actionnarial dont le club a si besoin depuis de nombreuses saisons.

Cette clarification, que je demande personnellement depuis plus d’un an, est désormais d’autant plus indispensable qu’elle apparaît comme une condition incontournable avant d’évoquer l’avenir du club. En effet, il faut tirer tous les enseignements et toutes les conséquences de ce lourd échec sportif, afin que le club puisse enfin repartir sur de nouvelles bases solides, avec un véritable projet sportif viable et sérieux, qui puisse enfin donner des perspectives sur le long terme

Ce travail doit désormais être entrepris, sereinement mais sans continuer à perdre du temps comme c’est le cas depuis 2017.

Nous mesurons, ce soir, les conséquences d’un manque de lisibilité dans les objectifs sportifs et d’adéquation de ces derniers aux moyens à mobiliser pour les atteindre. Comme tous les supporters et amoureux des Verts, je constate le résultat de cette politique totalement dépourvue d’une vision claire.

Saint-Etienne et son club sont uniques. Immortels. Et l’étoile de l’ASSE continuera toujours à briller ».

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com