Après le Covid 19, l’aéroport de Bouthéon Saint-Etienne survivra t’il ?

Réinventer l’aérien.
Le gouvernement met le paquet pour limiter les vols intérieurs dans notre pays. Cette mesure ne fait pas forcément le jeu d’air France, de ses filiales et de ses salariés ni des petits aéroports de province comme celui de Bouthéon dans la Loire.

Depuis plusieurs mois, la plate-forme forezienne est uniquement empruntée par de petits avions de tourisme. Géré par un syndicat présidé par le maire de Saint Étienne, l’aéroport de Boutheon n’a que peu de chances de survie. Et, il coûte cher au contribuable.

Télétravail.
Le télétravail a trouvé une nouvelle vie dans le confinement. Il peut même se traduire par des créations d’emplois. Ainsi, un réseau régional va s’implanter à Montbrison pour rayonner sur tout Loire sud. Il s’agira d’un espace de coworking installé place du souvenir français. Le but sera de fédérer plusieurs espaces de coworking du secteur.

Loire fromagère.
La fourme de Montbrison à bien survécu à l’épidémie du Covid 19.les commerçants ligériens ont continué de jouer le jeu avec les producteurs et les consommateurs sont restés fidèles. La fourme de Montbrison existe depuis le 13e siècle et le savoir faire s’est perpétué. En 2020, on dénombre cinq producteurs. L’an dernier, ceux ci ont produit au total 643,051 tonnes de fromage.

Pat FRANCON

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *