Cécile Cukierman : Une prudence qui démontre l’humilité que nous devons avoir face à cette pandémie

PLAN DE DÉCONFINEMENT : UN DESENGAGEMENT DE L’ETAT  AU DETRIMENT DES COLLECTIVITES DÉJÀ ASPHYXIEES

Suite à la déclaration du Premier Ministre présentant le plan de déconfinement, je salue la prudence de ses propos. Une prudence qui démontre l’humilité que nous devons avoir face à cette pandémie dont personne ne connait l’issue.


Cependant, je regrette et je dénonce le manque de dispositions à destination des collectivités. Si dans son adresse aux Français le Président de la République avait fait la part belle aux élus locaux, les paroles ne se sont pas transformées en actes.

Cet après midi, les maires, les élus locaux qui seront en première ligne du déconfinement, n’ont aucun moyen supplémentaire afin d’assurer le respect de ce plan.


A travers les nombreuses réunions en visio-conférence que j’ai organisées avec l’ensemble des maires du département de la Loire, tous attendaient un cadre national. Au final, l’Etat décharge sa responsabilité sur les collectivités territoriales.


Face à cette crise, je veux rappeler qu’il appartient à l’Etat d’assurer l’égalité républicaine entre nos territoires, si les élus locaux sont prêts à accompagner l’Etat dans cette épreuve encore faut-il qu’ils en aient tous les moyens.


Cette déclaration témoigne d’un profond désengagement de l’Etat au détriment des collectivités. Oui, il faut une réponse adaptée aux réalités territoriales, non, elle ne peut se faire au détriment de l’Egalité dont l’Etat est garant.

 

Madame Cécile CUKIERMAN
Sénatrice de la Loire
Vice-Présidente aux Affaires Economiques
Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *