22 mois et 18 mois de prison ferme suite à l’agression des trois vérificateurs de la STAS et deux policiers municipaux

Réaction  de Gaël Perdriau Maire de Saint-Etienne

Suite à l’agression de trois vérificateurs de la STAS et deux policiers municipaux dimanche dernier place Jean Moulin, la garde à vue des accusés s’est terminée par une comparution immédiate et une condamnation à de la prison ferme.
Comme je l’avais espéré et demandé, la justice de notre pays a été rapide, efficace, et exemplaire.
Force est restée à la loi.
La loi de la République qui nous permet de vivre en société dans le respect de chacun et je m’en félicite.
Les deux prévenus, David O. et Philip A., auteurs des agressions inadmissibles et d’une rare violence à l’encontre des agents de la Stas et des policiers municipaux, ont respectivement été condamnés à 22 mois et 18 mois fermes de prison, avec maintien en détention.
Ils sont également interdits de séjourner dans le département de la Loire pendant 5 ans.
C’est une excellente chose et ces décisions de justice doivent faire prendre conscience à tout un chacun qu’il ne peut pas y avoir d’impunité face à de tels actes de violence et de tels outrages, et que le respect des lois de la République n’est pas négociable.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com