Les communistes de Saint-Etienne et les élections Municipales de 2020

En mars 2020 auront lieu les élections municipales dans un contexte difficile : politique d’austérité du gouvernement et éclatement de la gauche. Depuis 2014 Gaël Perdriau gouverne la ville et il entend bien poursuivre sa politique libérale à St Etienne et à la Métropole où il a une confortable majorité.

La démarche des communistes de Saint-Etienne validée en assemblée générale en septembre 2018 a consisté en l’organisation de réunions publiques thématiques de mars à fin juin 2019, avec l’objectif d’élaborer des propositions concrètes pour tous les Stéphanois-e-s dans le cadre d’un projet municipal.

Les communistes ont dès janvier 2019 travaillé à la construction d’un large rassemblement de toutes les forces de gauche, écologistes, progressistes et humanistes sur une même liste.

Marie-Hélène Thomas désignée cheffe de file des communistes (et 5 camarades désignés) a représenté la section de St Etienne du PCF dans les nombreuses rencontres pour tenter d’atteindre cet objectif.

Ce qui anime les communistes c’est l’intérêt des stéphanois – en particulier celui des plus fragiles – et les enjeux pour notre ville au regard de l’urgence sociale et climatique. Le contexte politique nécessite, malgré leurs différences, d’unir toutes les forces de gauche.

Aujourd’hui, et nous le regrettons, les conditions d’une liste unique à gauche ne sont pas réunies.

Les communistes de St Etienne ont été consultés sur 3 choix possibles pour s’inscrire dans une démarche avec :

–    Saint-Etienne Demain, (PS – Génération.s – GDS – Place publique – Radicaux de gauche et citoyens) ;

–    Citoyenne (LFI-NPA-Saintédebout et citoyens),

–    Ou pour une liste communiste et citoyenne.

Ils ont fait le choix de Saint-Etienne Demain à 79,31% des votants.

Nous continuerons d’œuvrer à créer un rassemblement le plus large possible, intégrant des représentants de sensibilités diverses, du monde associatif, syndical…..

C’est la seule condition pour ouvrir une alternative à la droite, à la République en marche et à l’extrême droite, et surtout répondre à la colère grandissante face aux politiques d’austérité et d’injustices sociales, tant au niveau national qu’à Saint-Etienne.

Dès à présent, les communistes vont porter les propositions et les exigences co-construites avec les habitants lors des réunions publiques.

D’ores et déjà, les communistes de Saint-Etienne sont décidés à entrer en campagne.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *