Patrick REVELLI : Je veux faire mon maximum pour que la ville retrouve sa fierté

Patrick Revelli va tenter de gagner le prochain match des municipales, un match qu’il pronostique difficile mais gagnable après prolongations. Je suis donc allé le rencontrer pour faire un premier point sur sa candidature validée par la République En Marche.

Une discussion franche et sympathique, pour la chaine Youtube. Aux électeurs de trancher en Mars prochain au lieu de venir m’insulter sur les réseaux, je suis indépendant et sans budget…

Voici quelques extraits de notre rencontre du 23 septembre 2019, l’intégralité est sur la vidéo. (Photos Eric Manceau)

Ce qui m’a poussé à sortir de ma retraite, c’est dans l’état ou est notre ville aujourd’hui vue de l’extérieur. C’est bien beau de refaire les trottoirs, les routes, mais c’est de l’enfumage.
Quand on va à l’extérieur de la ville ou département, beaucoup de personnes me demandent pourquoi j’habite Saint-Etienne ?
Vu mon passé, je suis arrivé à l’âge de 17 ans ici, j’ai connu beaucoup de moment de gloire, de joie, je me devais d’apporter à ma ville car elle m’a tout donné.

C’est sur que j’ai beaucoup plus à perdre qu’à gagner, j’aurai pu rester tranquillement chez moi. Mais ce n’est pas dans mes conceptions de la vie, moi ce que je veux c’est que nous avons un savoir faire et je veux le faire savoir.

Je veux emmener des industriels de toute la France venir investir à Saint-Etienne. Je veux que nos étudiants diplomés restent vivre à Saint-Etienne.

Ce qui m’interesse c’est pas aujourd’hui c’est le Saint-Etienne de 2040, c’est peut être un peu fou mais c’est la réalité. Il faut penser l’après demain et à long termes, penser a nos enfants mais surtout à nos petits enfants.

Pendant des années nous nous sommes contenté de dire nous avons plus de grosses industries, nous avons aujourd’hui beaucoup de PME et de PMI, moi je veux vendre notre savoir faire à l’extérieur. Moi j’ai la chance et la possibilité d’ouvrir certaines portes dans le monde économique mais aussi dans le monde politique et c’est cela qui est important.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *