Non au recul du service public en gare de Saint-Etienne Châteaucreux !

Le Conseil municipal de Saint-Etienne vient d’apprendre que la SNCF entend revoir les modalités de sa présence en gare à Saint-Etienne. En effet, le guichet d’accueil de la gare, tout comme les agents d’escale, pourraient disparaitre en décembre.

Le guichet d’accueil joue un rôle essentiel pour tous les renseignements apportés aux usagers, en complément des informations fournies en point de vente : informations sur les correspondances, la localisation des quais, prestations particulières, etc. Nous rappelons que la gare de Châteaucreux a déjà subi la fermeture tous les matins sauf le lundi
de cette « bulle d’accueil », il y a un an.

Les agents de départ de trains (agents d’escale), quant à eux, constituent un maillon essentiel de la sécurité ferroviaire, au service des usagers du rail. Ils gèrent également l’accompagnement des personnes à mobilité réduite.

Ces nouveaux coups durs portés au service public ferroviaire s’ajoutent à la longue liste d’événements antérieurs qui s’apparentent à une véritable action de sape, pour ne pas dire de démantèlement, du service public, après la fin des contrôleurs systématiques à bord des trains, la fermeture de guichets, la fermeture de petites lignes et la dernière
réforme de la SNCF qui aura acté la disparition du statut de cheminot pour les nouvelles embauches, le changement de statut de la SNCF en une société anonyme à capitaux publics et l’ouverture à la concurrence en 2019 pour les trains régionaux et en décembre 2020 pour les TGV.

Le Conseil municipal de Saint-Etienne, soucieux de la qualité de l’accueil et de la sécurité des usagers en gare de Châteaucreux :
– rappelle son attachement au service public ferroviaire ;
– s’exprime solennellement contre la déshumanisation des gares et la suppression de postes en gare de Châteaucreux ;
– demande à la SNCF de surseoir à ce projet de réorganisation en gare de Châteaucreux et d’instaurer une véritable concertation avec l’ensemble des acteurs du rail, en premier lieu les agents et les représentants des usagers.

Myriam ULMER, Pierrick COURBON et Anaclet NGAMENI au nom du groupe Nouvelle Gauche

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *