Rumeurs de rachat du groupe Casino : Réaction du député R. Juanico

Rumeurs de rachat du groupe Casino : la plus grande vigilance s’impose concernant la pérennité des emplois sur notre territoire !

Le quotidien Le Progrès revient ce matin sur les rumeurs d’offre d’achat de Carrefour au groupe Casino. Les responsables de Carrefour ont depuis démenti cette information de presse. Cette partie de « poker menteur » entre les deux groupes de la grande distribution dure maintenant depuis plus d’un an.

Casino est régulièrement l’objet d’attaques de fonds d’investissement sur parient sur la baisse de la valeur de son action ou la proie d’autres géants de la distribution en raison de son fort endettement.

L’annonce d’un nouveau plan de cession d’actifs de 2 milliards d’euros d’ici juin 2021, après un premier plan de cession de 2,5 milliards (réalisé à 80%) et l’entrée au capital du groupe du milliardaire tchèque Daniel Kretinski à hauteur de 4,3% a fait nettement remonter le cours de l’action de Casino, de près de 15% depuis mi-août, ce qui dissuade au moins temporairement les appétits de « prédateurs » potentiels.

Jean-Charles Naouri a également confirmé un recentrage de la stratégie du groupe Casino sur l’e-commerce (CDiscount), le premium (Franprix, Monoprix) et le commerce de proximité (Vival…), en plus d’une présence réaffirmée en Amérique du Sud (Brésil, Argentine). Ce qui veut dire que le plan de cessions d’actifs de plusieurs milliards d’euros concernent au premier chef les activités d’hyper et de supermarchés (Géant, Leaderprice).

Derrière cette actualité, en tant que député de la 1ère circonscription – qui compte 3000 salariés de Casino sur les 4000 de la Loire- je ne peux qu’être extrêmement vigilant sur les conséquences d’une réduction du volume d’activité et d’emplois directement impactés par le plan de cession d’actifs sur notre territoire (logistique, suivi des hyper et supermarchés).

Les salariés du groupe se posent l’évitement des questions sur leur avenir. Le maintien durable des activités et des emplois de Casino dans la Loire sont aujourd’hui ma préoccupation première, comme j’ai eu l’occasion de l’écrire à Jean-Charles Naouri en mars dernier.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *