Le Nouveau Théatre Beaulieu Mjc entre en Guerre

Le Nouveau Théatre Beaulieu Mjc interpelle la Mairie sur sa page Facebook…

A l’approche de la future campagne pour les prochaines élections municipales, l’éducation populaire ne passe pas vraiment par la culture ?

La mairie veut-elle la mort de la MJC Nouveau Théâtre Beaulieu, seule institution de médiation culturelle dans les quartiers sud-est ?

Depuis 2015 et particulièrement depuis l’incendie criminel dont nous avons été la victime, la ville nous asphyxie progressivement, nous obligeant à réduire nos activités au service de la population.
Un pas supplémentaire vient d’être franchi.

Nous attendions que le Conseil municipal du 16 septembre 2019 nous transfère les 22 000€ déjà versés à la ville par le Conseil départemental, et qu’elle confirme 8 000€ pour des actions déjà validées par les services municipaux. Or cela ne figure pas à l’ordre du jour du Conseil. Ce n’est pas un oubli.

Une pleine collaboration existe avec les autres institutions d’Éducation populaire du quartier, Centres sociaux notamment. Nous nous préparions à construire avec eux le réseau d’équipements au service du quartier, complété par le « tiers-lieu » ; dans ce réseau d’équipements, la MJC NTB assurerait la fonction de médiation culturelle.

Pour tenter de justifier la mise à mort programmée de la MJC NTB, la ville accumule les calomnies contre nous, proférées au cours même du Conseil municipal. Elle refuse de nous rencontrer pour faire éclater une vérité bénéfique pour tous.

Nous avons donc décidé de rendre public ce conflit entamé contre nous !

Nouveau Théatre Beaulieu Mjc

Le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau estime que l’association doit clarifier ses comptes et ses missions. « La population [du quartier, ndlr] se plaint du peu de relation qu’elle arrive à entretenir avec cette structure, affirme-t-il. C’est une association qui connaît un déficit structurel depuis 2012. Chaque année, c’est entre 12 et 45.000 euros de déficit annuel. (France Bleu)

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *