Saint-Etienne Demain innove en choisissant « l’élection sans candidat » pour désigner sa tête de liste

« Saint-Etienne demain », association ayant pour but de rassembler les forces politiques de gauche, écologistes, citoyennes et humanistes en vue des élections municipales des 15 et 22 mars 2020, innove en choisissant de fonctionner sur le mode de la gouvernance partagée.

Ce mode de fonctionnement permet de sortir des jeux d’influence ou de pouvoir qui biaisent notre démocratie représentative et qui détournent les citoyens des partis politiques.

Avec la gouvernance partagée, le pouvoir n’est plus entre les mains d’une seule personne ou d’un petit groupe d’initiés, il est dans le processus lui-même. Nous tournons ainsi résolument le dos aux vieilles pratiques qui voient un chef charismatique s’imposer à tous, pour faire le choix de l’intelligence collective.

Parmi les méthodes de la gouvernance partagée, Saint-Etienne Demain a retenu l’ « élection sans candidat » pour sélectionner sa future tête de liste.

L’élection sans candidat permet de décider en consentement qui prendra la responsabilité d’un rôle, d’un poste ou d’une fonction. Elle fait l’objet d’un processus rigoureux en plusieurs étapes.

Afin de garantir le bon déroulement des différentes phases de l’élection sans candidat, Saint-Etienne Demain a fait appel à la SCOP Kaléido’Scop, acteur local de l’ESS largement reconnu pour ses compétences dans l’accompagnement de démarches participatives. C’est notamment Kaléido’Scop qui avait animé les réunions du Grand Débat National à Saint-Etienne.

Après une première réunion le 23 juillet dernier, le groupe de travail mandaté pour désigner cette tête de liste – sur la base d’une liste de qualités et de compétences définie par les adhérents de l’association – conclura ses travaux fin août.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *