Que va devenir Casino ?

Question Orale Déposée par les élus du Groupe Nouvelle Gauche Myriam ULMER et Pierrick COURBON au Conseil municipal de Saint-Etienne de ce soir.

Nous souhaitons vous demander si vous avez des informations à communiquer au Conseil municipal sur la situation du groupe Casino, dont on parle beaucoup depuis quelques mois et encore plus depuis quelques semaines, après que la maison mère de Casino, Rallye, a été placée en procédure de sauvegarde.

Naturellement, il ne nous appartient pas, et nous n’avons d’ailleurs pas la compétence, de commenter la pertinence des choix stratégiques du groupe.

En revanche, il est de notre ressort d’élus locaux, de nous soucier de maintien durable des activités et donc des emplois directs et indirects de Casino sur notre territoire, en particulier ceux du siège mondial du groupe à Châteaucreux, dont la vente, ou plutôt la revente, avait déjà semé le doute l’an dernier.

Il y a quelques mois déjà, une organisation syndicale avait tiré la sonnette d’alarme, après avoir rencontré un certain nombre d’élus du territoire. Vous aviez été d’ailleurs vous-même naturellement sollicité, mais il semble que vous n’ayez pas souhaité recevoir ces représentants du personnel, que vous avez simplement invités à se rapprocher de la direction de leur groupe !

Hélas, le scénario qui avait été évoqué, et largement dénoncé par la direction, est en train de de dérouler sous nos yeux. Le processus semble même s’accélérer, en dépit de la communication positive du groupe, dont on ne sait pas s’il s’agit de la méthode Coué ou d’une volonté délibérée d’inviter tout le monde à « laisser faire ceux qui savent ».

Hélas, en matière d’économie, ceux qui savent peuvent aussi se tromper, et au final ce sont des hommes et des femmes qui se retrouvent sur le carreau, pas ceux qui se trompent, les salariés de Titoulet peuvent par exemple en témoigner.
Vos dernières déclarations concernant le lien historique entre Casino et Saint Etienne n’ont hélas aucune valeur et n’apportent aucune garantie ; les financiers aux manettes de cette procédure de sauvegarde se moquent de l’histoire de Saint Etienne, il serait bien naïf de penser le contraire.

Aussi, et parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, nous vous invitons à prendre une initiative auprès du groupe afin d’obtenir des éléments tangibles et si possible rassurants pour notre territoire et ses emplois liés à l’activité de Casino.

Il y a un mois, lors d’un débat avorté sur ce sujet, puisque vous n’aviez pas voulu que nous en parlions, vous aviez annoncé que vous alliez rencontrer prochainement le PDG du groupe, M. NAOURI.

Cette rencontre a-t-elle eu lieu ? Le cas échéant, quelles « garanties » avez-vous éventuellement pu obtenir de la part de la direction de Casino quant au maintien de l’emploi au siège social à Saint Etienne ?

Myriam ULMER et Pierrick COURBON

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *