Quand la Gare de la Terrasse devient un Restaurant Bio

Inoccupée depuis plus d’un an, la gare stéphanoise de la Terrasse devrait renaitre avec un projet de Cuisine sur rue, un point de restauration bio au concept original l’info nous est servie par Stéphanie Gallo dans la Tribune. Saint-Etienne se transforme et quand c’est positif cela fait plaisir.

C’est à la rentrée prochaine que Cuisine sur rue devrait faire mijoté ses petits plats, La SNCF a lancé un appel à projets pour reconvertir cette gare, en mars dernier. C’est le projet porté par Cécile Cassara-Grang qui a remporté la mise.

Accompagné par Lyon start-up puis par le dispositif MIND, Cuisine sur rue veut proposer des plats préparés à base de produits « bio, locaux et savoureux, à prix abordable » grâce à un partenariat avec l’association de La Ferme aux quartiers.

« Je vais acheter ma matière première aux producteurs au même tarif que la GMS. Cela me permettra de commercialiser mes plats à un prix accessible au plus grand nombre (4,5 à 6 euros NDLR). Le deal consistant à reverser 30% de mes bénéfices aux producteurs, sous forme de rétrocessions, et à mes salariés, sous forme d’intéressement », détaille-t-elle10% des bénéfices seront également versés à des structures de soutien au développement de l’agriculture bio.

Cuisine sur rue proposera, dès septembre, des plats à emporter depuis la gare de la Terrasse (après commandes en ligne) ou en livraison avec un triporteur électrique sur points de rendez-vous. Pas de viande, ni de poissons, mais une valorisation des légumineuses. Les recettes seront élaborées par des grands chefs nutritionnistes.

 

Sous trois ans, si cette première unité stéphanoise a fait ses preuves, elle prévoit la création d’un second point de vente, probablement à Grenoble.

« Dans une gare également si c’est possible« , avec ensuite l’ouverture de nouveaux établissements en franchise.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *