Saint-Etienne se replie sur elle-même !

Nos églises fermées à cause des migrants :
Saint-Etienne se replie sur elle-même !

La situation devient de plus en plus crispée à Saint-Etienne quant à la situation migratoire.

Communiqué du Service Presse RN42 Loire

Alors qu’elles devraient protéger les Français dans leur pays à la limite de leur territoire, nos frontières sont ramenées à la porte de nos édifices : nous sommes aujourd’hui obligés de fermer nos églises, de nous barricader en somme !

Cette décision est le résultat d’une politique d’immigration massive, incontrôlée et illégale contre laquelle notre gouvernement déclare lutter alors même qu’il subventionne des organismes divers facilitant l’arrivée et l’installation de migrants. Certains groupes de gauche – grassement subventionnés – promeuvent l’arrivée de migrants en appliquant la préférence étrangère et violent la loi sans jamais être inquiétés. (cf. JCL*)

En outre rappelons que la communauté chrétienne est la plus persécutée à travers le monde et qu’il serait de très mauvaise augure de courber l’échine en France en 2019 : Fermer nos églises n’est ni raisonnable ni préventif, c’est un recul gravissime de nos libertés devant un étranger hostile aux racines du pays dont il sollicite les faveurs !

Le RN42 et ses élus demandent officiellement à Evence RICHARD, Préfet de la Loire, de :
* faire expulser les migrants en situation irrégulière de nos bâtiments publics (piscine municipale de la Talaudière, églises…)

* dissoudre sans délais les Jeunes Communistes de la Loire* et faire interdire la manifestation “Cortège rouge” organisée par le JCL le 1er Mai en raison de la casse systématique sur leur passage,

* engager des poursuites judiciaires contre Silvère CHAMBON, secrétaire fédéral des JCL pour occupation illégale de lieux de cultes et de bâtiments administratifs avec des immigrés en situation irrégulière et dégradation en réunion,
* faire garder dans les plus bref délais les entrées des églises de Saint-Etienne et Saint Benoît par des forces de l’ordre afin que ces bâtiments puissent rester ouverts en dehors des heures d’office et garantir la sécurité et la liberté de culte aux fidèles.

 

Les autorités de la ville doivent rétablir l’ordre et de faire appliquer la loi sans délais .

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *