Des personnes qui se retrouvent sans hébergement à Saint-Etienne…

Communiqué de presse du mouvement Génération.s Loire, concernant les personnes qui se retrouvent sans hébergement à St-Etienne en ce début d’avril.

Des familles, des femmes enceints, des personnes  malades sont cette année encore mises dehors sans solution d’hébergement à la suite de la fermeture des lieux d’accueil prévus pour la période hivernale, ou de l’expulsion de ceux qu’ils avaient pu trouver. Pour les Comités Locaux de Génération.s Loire,  cette situation est inacceptable dans un pays où on tolère une fraude fiscale qui atteint désormais les 100 milliards d’euros chaque année[i]. 

Une semaine après la soirée que nous avons organisée autour du regard de la société sur « Nous les pauvres », nous ne pouvons que saluer l’engagement des citoyen.ne.s et des organisations qui soutiennent et accompagnent ces personnes.

Nous attendons des  autorités qu’elles  cessent  de se renvoyer la balle entre niveau municipal, départemental et national , et qu’elles apportent des solutions d’hébergement dignes et pérennes afin que, ni à Saint-Etienne ni ailleurs en France ,  plus  personne ne dorme à la rue.

Génération.s Loire

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *