La chaire ActiFS de l’Université Jean Monnet lance un cycle de conférences accessible à tous

La chaire ActiFS, nouvellement créée à l’Université Jean Monnet, lance un cycle de conférences sur l’Activité physique, la Fatigue et la Santé. Gratuites et ouvertes au grand public, ces conférences seront animées par des experts médecins, chercheurs ou entraineurs, parfois accompagnés d’athlètes ou de patients qui viendront témoigner.

Lors des conférences, les experts aborderont des thématiques en lien avec la santé et l’activité physique ainsi que la performance sportive. L’objectif est de démontrer en quoi l’activité physique permet d’améliorer la qualité de vie à tous les âges de la vie ou, de façon plus spécifique, dans certaines maladies chroniques mais également de discuter des nouveautés en termes d’entrainement sportif ou de récupération. Le public pourra découvrir les dernières connaissances scientifiques mais aussi des conseils pratiques dans un langage accessible à tous.

La première conférence de ce cycle, intitulée « Vieillir : du sédentaire à l’athlète master », aura lieu le jeudi 4 avril 2019, à la Faculté de médecine sur le Campus Santé Innovations. Elle sera présentée par David Hupin (Médecin et chercheur au CHU de Saint-Etienne), Romuald Lepers (Professeur à l’Université de Dijon) et Vianney Rozand (Maitre de conférences à l’UJM).

1ère conférence de la Chaire ActiFS

« Vieillir : du sédentaire à l’athlète master » Jeudi 4 avril 2019 à 20h – Université Jean Monnet, Campus Santé Innovations

Faculté de médecine, Amphi Georges Riffat 10 rue de la Marandière 42270 Saint-Priest en Jarez

La chaire ActiFS, en synergie avec le projet Fellowship porté par Guillaume Millet

La chaire ActiFS a vu le jour à l’automne 2018 à l’Université Jean Monnet. En synergie avec le Fellowship IDEXLYON obtenu par Guillaume Millet, Professeur à l’UJM et au LIBM, elle partage les objectifs d’apporter une meilleure connaissance de l’étiologie de la fatigue aiguë et chronique. Elle vise à promouvoir l’activité physique, puissant facteur de santé, comme outil thérapeutique avec une réduction des effets secondaires

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *