Mars-Avril 2019 : Saint-Etienne à l’Heure du Design

Saint-Etienne à toujours su inventer et se réinventer, le train, la machine à coudre, les armes, le textile et bien sur le Design.
 
Saint-Étienne est la seule ville française désignée Ville créative pour le design par l’Unesco. Elle est aussi labellisée French Tech / Design Tech. La Cité du design a été inaugurée en 2009 sur l’ancien site de la Manufacture d’armes de Saint-Étienne, au cœur du quartier créatif Manufacture-Plaine-Achille. La Cité du Design a d’abord comme mission de sensibiliser tous les publics au design. Elle s’inscrit dans un projet de reconversion et de développement économique d’un territoire de tradition industrielle et associe un établissement d’enseignement supérieur artistique à un équipement consacré au design.

Saint-Étienne a été la capitale industrielle de l’Europe au XIXe siècle. Dans notre ville sont nées des inventions qui ont marqué leur époque. Le monde n’a plus jamais été comme avant après l’invention de la première ligne de chemin de fer à Saint-Étienne. Manufrance a inventé des centaines d’objets utiles au quotidien et la vente par correspondance avec son catalogue qui a conquis la France. L’un des premiers trams français est né ici et n’a jamais cessé de rouler depuis… Benoît Fourneyron a inventé la roue hydraulique, qui a démultiplié les ressources énergétiques pour l’industrie… un enjeu majeur encore actuel de nos sociétés. Bref, Saint-Étienne a changé le monde.  (info http://www.saint-etienne.fr/d%C3%A9couvrir-sortir/saint-%C3%A9tienne-capitale-design/acteurs-design/capitale-design)

Le design, c’est quoi ?

Et ça continue. Invention au XIXe siècle, innovation au XIXe siècle et design au XXIe siècle… Une notion qui évolue au fil de temps, mais dont la philosophie intrinsèque est de donner une forme à une idée qui réponde à un besoin. Aujourd’hui le design, c’est apporter de nouveaux services dans une société qui veut progresser. L’esthétique et la technique se marient au service d’un besoin, d’une attente. C’est donc en observant l’expérience vécue des utilisateurs que les designers esquissent un objet ou un service. Forme, technique et besoin : le design se trouve au cœur de ce triptyque.

L’École supérieure d’Art et design a été créée en 1803, la Biennale internationale du design a été créée en 1999 , la Cité du design existe depuis 2006 … Voilà les piliers de l’éco-système du design dans notre ville. Sans oublier les nombreux designers qui s’installent ici, car la dynamique en faveur du design est réelle. Ce n’est donc pas par hasard que l’Unesco a désigné notre ville comme la seule ville française Ville créative pour le design.

Mais à Saint-Étienne, le design ne se résume pas à dessiner de jolis objets, comme l’on peut en trouver dans les Design Weeks ou les DDays, et autres foires… À Saint-Étienne, le design a une particularité unique au monde : il s’intéresse à la société, aux attentes des citoyens dans un monde en constante évolution. Le design stéphanois s’est très vite intéressé aux questions énergétiques, à la place du citoyen et à la représentation citoyenne dans le monde politique, mais aussi aux problématique d’habitat, de précarité, du rôle des quartiers, de la manière d’équiper et d’habiter la ville en général… Les Biennales sont à chaque fois le reflet de ces questionnements sociétaux.

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *