Grand débat national : réussir ensemble par le dialogue la transformation de notre pays

Communiqué de presse du député Jean Michel MIS concernant l’organisation du grand débat national. 

Comme il s’y était engagé, au mois de décembre dernier, le président de la République a, dans sa lettre aux Français, lundi 14 janvier, précisé le cadre du Grand débat national. Un débat transparent, sincère et impartial.

Ce n’est pas à l’État d’organiser les débats, mais bien aux associations, aux maires, aux élus et aux citoyens.

Aucune question ne sera taboue, aucun sujet, aucune problématique ne devront être préemptés par tel ou tel groupe, tel ou tel parti, telle ou telle association. Tous les Français, et dans la plus grande sincérité, doivent se saisir de cette occasion pour faire entendre leur voix et proposer des innovations en matière de fiscalité et de dépenses publiques, d’organisation des services publics, de transition
écologique, et de démocratie et de citoyenneté.

C’est à nous tous maintenant de prendre nos responsabilités pour faire de ce débat, sans précédent dans notre pays, une réussite.

Je me félicite des annonces fortes du maire de Saint-Etienne dans cette démarche qui engage les Stéphanois « à saisir la main tendue par le gouvernement pour sortir de la crise que traverse le pays ».

Pour ce qui me concerne, j’y prendrai toute ma part en participant à ces 5 réunions publiques à chaque fois que cela me sera possible et en organisant un point d’étape le 15 février (*) à l’Espace Boris Vian, 3, rue Jean Claude Tissot à Saint-Etienne à 18h30.

Donnons toute sa chance au débat public pour transformer les colères en solution au service de la France.

(*) Le Grand débat national se déroule du 15 janvier au 15 mars.
Afin de veiller au respect des conditions d impartialité, un collège de garants nommés par le Président du Sénat environnemental et un comité de suivi composé de représentants des partis politiques seront mis en place vendredi 18 janvier 2019.
Le site www.granddebat.fr permettra, à partir du 21 janvier, de déposer directement ses contributions.
Il est possible de s’inscrire dès à présent à la newsletter.
Il abritera aussi les outils d’organisation de réunions locales et donnera accès à chacun à la liste des débats organisés dans sa région.
Il sera complété par un numéro vert (0 800 97 11 11 en France métropolitaine).

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *