Pour vous les BUGNES c’est moelleuses ou craquantes ?

Les bugnes sont originellement une spécialité culinaire du duché de Savoie, mais dans la Rome antique, on les dégustait déjà à l’époque du carnaval. Elles sont devenues une spécialité de toute la région : Saint-Etienne, Lyon, la vallée du Rhône. Leur nom vient de « bunyi » qui signifie justement « beignet ».

Si la recette parait assez simple, de verser de la farine, de creuser un puit et ajouter, des oeufs battus, de la levure, du beurre ramolli, de la fleur d’oranger (perso j’aime pas la fleur d’oranger), du sucre et une pincée de sel, qu’il faut bien mélanger puis pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle forme une boule qui ne colle pas aux doigts dans votre saladier.

Ensuite il faut couvrir le saladier et laisser lever 3h. Sur votre plan de travail fariné, étaler la pâte puis découper des bandes, diviser les bandes en rectangles. Puis inciser chaque rectangle au milieu et glisser une extrémité à l’intérieur afin d’obtenir une tresse, en gros votre talent de création est demandé…

Dans une casserole, généralement une poêle, faire chauffer l’huile, puis faire cuire les bugnes. Attention la cuisson est très importante, les bugnes doivent être à peine colorées, sinon elles seront trop sèche.

Les bugnes familiales sont généralement craquantes avec votre dose de sucre, quand aux boulangeries elles sont très molles…

Partager cet article :

One thought on “Pour vous les BUGNES c’est moelleuses ou craquantes ?

  1. Moi je remplace la fleur d’oranger par du rhum.
    Pour info les bugnes craquantes dit  »oreilletes » sont d’origine lyonnaise et les moelleuses sont stephanoises.
    Je les fais moelleuses car je suis de sainté….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *