Conseil Régional Johann Césa questionne Laurent Wauquiez

A l’occasion du débat budgétaire, j’ai déposé au nom du groupe socialiste et démocrate un amendement visant à ce que les 131 millions d’euros qui étaient consacrés au financement des travaux de l’A45 soient orientés vers la rénovation de ligne TER Saint-Etienne -> Lyon.

J’aurai l’occasion d’interroger Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes sur la saisine au conseil d’Etat visant à annuler la décision du gouvernement annoncée le 17 octobre dernier.

La Ministre des Transports Elisabeth BORNE a annoncé, le 17 octobre 2018, l’abandon du projet d’autoroute A45 entre La Fouillouse et Brignais et le maintien des investissements de l’État à hauteur de 400 millions d’euros pour améliorer la mobilité des voyageurs entre Saint-Etienne et Lyon.

Ce dossier aura divisé les élus ligériens et rhodaniens pendant de très nombreuses années, obérant toute réflexion collective sur la connexion entre les deux premières villes de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Nous sommes pourtant tous d accord sur le fait que l’amélioration effective de la liaison Saint-Etienne/Lyon doit désormais pouvoir intervenir au plus vite.

Aujourd hui, l État et certaines collectivités locales ont évoqué plusieurs pistes de solutions alternatives, dont :
– le doublement de la fréquentation de la liaison ferroviaire entre Saint-Etienne et Lyon, en lien avec les travaux de résorption du Nœud Ferroviaire Lyonnais ;
– l élargissement de l’autoroute existante (A47) ;
– un deuxième pont de franchissement du Rhône au niveau de Givors (69) ;
– le développement du co-voiturage…

A ces propositions, vous assumez la politique de la « chaise vide » avec vos collègues Georges Ziegler, Président du conseil départemental de la Loire et Gaël Perdriau, président de Saint-Etienne Métropole.

Vous poussez l’entêtement à son paroxysme puisque nous apprenons ce soir que vous avez saisi le conseil d’Etat pour casser la décision gouvernementale. Peut-être aurez-vous l’occasion de nous éclairer sur votre saisine commune ?

Si je partage avec vous la critique que vous avez adressé à Madame la Ministre des Transport sur la méthode employée, il est aujourd’hui temps de mettre les divisions politiciennes de côté et d’œuvrer pour le désenclavement du territoire de Loire-Sud.

Aux 400 millions d’euros d’investissement de l’Etat, nous vous proposons de consacrer les 131 millions d’euros que la Région s’apprêtait à dépenser pour les travaux de l’A45 en investissement sur la ligne TER Lyon-Saint-Etienne. Les usagers de cette ligne n’en peuvent plus de subir des retards, annulations et des rames bondées.

Savez-vous d’ailleurs que depuis le 9 décembre, la suppression de 12 trains quotidiens reliant Lyon et Saint-Etienne a eu pour conséquence de supprimer les rares TER directs entre Le Puy et la capitale régionale ?

Nous vous proposons d’investir pour aller vers un véritable RER entre ces deux métropoles avec un cadencement à 15 mn en heure de pointe, des gares rénovées en augmentant les capacités de stationnement des véhicules, et de diriger la plupart des trains sur la rive droite du Rhône pour ne plus être dépendants des défaillances de la gare de La Part Dieu.

M. le Président, vous avez la possibilité d’améliorer le quotidien de dizaines de milliers d’usagers du train et de réduire significativement la fréquentation sur l’autoroute A47. Cessez cette politique de la chaise vide ! Stoppez votre entêtement à soutenir ce vieux projet dépassé du passé. Sinon cela signifierait que pour vous les intérêts des actionnaires de Vinci prévalent sur les intérêts des habitants de notre région.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *