Violences à Saint-Etienne, l’heure des comptes

Communiqué de presse des élus du groupe Nouvelle Gauche à la Ville de Saint-Etienne suite aux violences d’hier.

Photo Jérôme Bernard- Abou

Les scènes de violence et de pillage vues à Saint-Étienne hier après-midi, annoncées, redoutées, sont insoutenables et inexcusables pour tous les Stéphanois.

En tant qu’élus de l’opposition, et avec d’autres collègues, nous nous tenons à la disposition du Maire de la Ville Gaël PERDRIAU, s’il souhaite une expression forte et la plus large possible du Conseil municipal pour dénoncer, une fois encore, la
responsabilité de l’État dans la situation que notre Ville traverse.

L’action de ces casseurs doit être très clairement condamnée et distinguée de la mobilisation, toujours soutenue, des « Gilets Jaunes », dont les revendications sont exprimées pacifiquement, à de rares exceptions près.

Pour l’heure, les plaies doivent être pansées. Nous adressons tout notre soutien aux commerçants vandalisés, aux forces de l’ordre mobilisées depuis plusieurs semaines et chaque jour un peu plus épuisées, aux agents de la Police Municipale dont un véhicule a été lamentablement incendié, et à l’ensemble des agents de la Ville qui s’efforcent déjà d’effacer les traces de ce jour sombre.

Myriam ULMER
Pierrick COURBON

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *