Rendez-vous avec Lili Barbier on en est Gaga

Lili Barbier a un temps hésité entre professeur de Français et le violon (le conservatoire pas la prison…) finalement elle a choisit les planches et le théâtre.

Symbole féminin du parler Gaga, Lili (souvent la Marie- Jo de Cote-Chaude) est née à Saint-Etienne avec deux passions, être sur scène et parler notre langue “le GAGA”.

Lili est aussi auteure de ses pièces, elle à d’ailleurs éditée un livre ou plutôt un recueil de ses nombreux textes dans “Faut pas mettre toutes ses airelles dans le même gandot”. On peut y retrouver en autre, affreux c’que c’est beau, elles nous font mener ces gambelles, le cafouilleux destin de l’Amélie Poulard ou encore le Jean ma mère…Un livre a offrir pour faire découvrir le parler gaga.

Stéphanoise à 100 %, Lili regrette le peu d’intérêt et surtout le manque d’aide des “officiels” pour notre parler stéphanois, qui comme les modes est aujourd’hui entrain de faire son retour avec les jeunes générations qui par ses mots parfois curieux retrouvent le parler d’un grand père ou une grand mère.

Après avoir passer sous le tram, nous étions prêt pour aller aux barabans, et ramasser des babets et même si certains nous disent que l’on a pris un bon coup de gandot, on est fier de nos origines et mon belet on est pas pret de renoncer au parler gaga.

Vous pouvez également retrouver Lili avec Marc Feuillet et Jerôme Chevoppe à la Ricane pour le nouveau spectacle “LE JEAN MA MERE 2” café théâtre situé 7 rue Camille Pelletan, le Jean Ma Mère va enfin se marier et la pampille est programmé, tirez pas peine les ceusses qui z’ont pas vu le un d’après Lili y comprendront quand même…

Photos Romain Bourgin

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *