Rendez-vous avec Dorine Bourneton

Mardi 23 Octobre 2018, après presque une heure de route nous voici à Noirètable, pour rencontrer Dorine Bourneton, première femme handicapée à devenir pilote de voltige.

Dorine dit d’elle, qu’elle danse dans le ciel. 26 ans de périples depuis sa naissance à Noirètable, avec cette envie folle d’aventures, de liberté, d’explorer le monde. Son père étant passionné d’aviation, la jeune Dorine a attrapée le même virus. Elle avait trouvée sa voie, son envie de vivre d’aventures. Elle se voyait déjà pilote de brousse en Afrique, pour venir en aide aux populations défavorisées. A 15 ans elle s’inscrit à l’aéroclub d’Auvergne, et commence sa formation d‘élève pilote. Après 17 heures de vole elle fait son premier essai en solo. Seule au milieu du ciel a 16 ans sans filet, portée par l’excitation et l’enthousiasme.

La voltige exigeant une certaine force physique. Dorine a dû s’astreindre à un entraînement de fer. Dans la voltige, il faut contracter les muscles pour bien tenir en place sur son siège et aussi pour éviter de s’évanouir. Sauf que moi, je n’ai plus de muscle dans les jambes, alors je suis obligée de compenser par des exercices de musculation au niveau du haut du corps.

Très difficile d’en faire son métier, Dorine a voulu voler de ses propres ailes, un combat pour changer les regards, dans l’indifférence elle sensibilise et fédère des gens autour d’elle. Persévérante elle a obtenue que les pilotes handicapés puissent accéder à la licence professionnelle et elle a même volée également avec la Patrouille de France.

Partager cet article :

lestephanoisC Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *