Rendez-vous avec Claude Sérillon

C’est un homme très souriant qui connait bien Saint-Etienne, pour être déjà venu par le passé. Professionnellement pour des reportages, mais surtout comme beaucoup de français lambda, pour venir à Geoffroy Guichard notamment assister aux duel des années 70 entre les verts et Nantes.

Mais si Claude Sérillon est à la fête du livre stéphanoise c’est pour son livre, qui parle de l’histoire contemporaine d’une rencontre qui paraissait improbable et pourtant….

En 1970, le général de Gaulle n’est plus au pouvoir depuis un an, et celui qui l’accueille règne sans partage, depuis 31 années. Son hôte, c’est le général Franco, qui reçoit en grande pompe le désormais ancien chef d’État français. Cet événement oublié nous est narré par Claude Sérillon, journaliste et écrivain dans Un Déjeuner à Madrid paru au mois de mai aux éditions Le Cherche-Midi.

“J’avais lu cela il y a très longtemps […] mais cela ne faisait qu’un paragraphe, c’est tout, note Claude Sérillon, qui s’interroge sur les motivations du général de Gaulle. C’était resté dans ma tête, et depuis sept, huit ans je collectais des infos… Et je me suis dit : ‘Mais qu’est-ce qui lui a pris ?’ ‘Comment cela se fait que ce symbole de la lutte contre le nazisme qui est un peu notre héros national puisse aller voir une crapule, un despote, un dictateur ?’, poursuit le journaliste.

L’écrivain apporte toutefois un élément de réponse : “Est-ce qu’il va le voir parce qu’il veut voir la tête de son ennemi ? Ce sont deux généraux, de la même génération, ils sont un peu fascinés par la monarchie, ils sont catholiques tous les deux, et puis je crois qu’ils ont un souverain mépris pour les opinions publiques et pour les peuples…” (france Info)

Une plongée dans un docu-fiction qui nous raconte la petite histoire dans la grande….Et merci pour ce grand sourire et cette gentillesse.

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *