Entre les notes, photographies de Niko Rodamel

Le « Festival Des Talents Musicaux » présente du 13 septembre au 30 septembre 2018

A la demande de Qian Yi Peng (étudiante en Master 2 of Arts – Administration et Gestion de la Musique), Niko Rodamel présente une vingtaine de photographies monochromes dans le cadre du Festival Des Talents Musicaux que la jeune Chinoise organise du 19 au 21 septembre à Saint-Etienne.


« Dans ce long couloir en pente douce qui rappelle l’univers de Daniel Buren, j’ai choisi de placer côte à côte des artistes de renommée internationale ou nationale (photographiés lors des concerts programmés au Fil par l’association Gaga Jazz), des musiciens du bassin stéphanois (pour qui j’ai réalisé des portraits ou des pochettes de CD) et enfin des étudiants en
musicologie de l’Université Jean Monet (photographiés lors du festival Musiques en Tréfilerie en avril dernier pour le compte de la FAME). Car l’intérêt de la musique est bien là : elle rapproche ou réunit professionnels et amateurs, leur permettant parfois de se rencontrer, d’échanger.

Tous partagent le même intérêt pour l’expression et la création artistique, les mêmes préoccupations musicales, la même recherche du dépassement de soi. » Niko Rodamel photographie le jazz et les musiques du monde depuis 2005. Il a commencé par trimballer son Nikon sur les scènes françaises, de clubs en festivals, multipliant les expositions de-ci de-là dans l’hexagone et les publications dans divers médias régionaux (notamment pour jazz-rhone-alpes.com, Synkrone, Pulszmag, Zoom42, Le Petit Bulletin…).

Il est aussi devenu un insatiable globe-trotter, photographiant la rue et les gens, de La Havane à Yaoundé en passant par Lisbonne, Barcelone, Marseille, Paris, Reykjavik, Dublin, Belfast, Bruxelles, Berlin ou Budapest. Les photos « musicales » de Niko s’attachent souvent à montrer les moments OFF des concerts : portraits complices backstage ou regards furtifs pendant les balances… et tous ces brefs instants pendant lesquels le musicien s’évade par la pensée, entre les notes.

Dans le cadre de la 40ème édition du Rhino Jazz(s) Festival (concerts du 4 au 27 octobre), le château du Jarez à Saint-Chamond se pare de 6 photos de Niko Rodamel, en très grand format, du 13 septembre au 27 octobre. Six bâches de 1m25 x 3m50 donnent à voir des images réalisées lors de précédentes saisons du Rhino, depuis 2008 : Dhafer Youssef, Fatoumata
Diawara, Céline Bonacina, François Moutin, Buika, Lisa Simone. Une vingtaine de photos de Niko sont également à retrouver dans le livre-anniversaire des 40 ans du Rhino Jazz(s).

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *